Les pays voisins de la Russie s'arment face à l'agressivité poutinienne

Conflit en UkraineSi la Russie a gagné à court terme la guerre d'Ukraine, à long terme, elle a suscité la méfiance de ses voisins qui la voient désormais comme une ennemie. Les budgets et initiatives de défense se multiplient

Image d'archive. La tension régionale créée par l'annexion  de la Crimée ainsi que les déclarations de Vladimir Poutine commence à avoir de sérieuses conséquences dans l'environnement régional de la Russie.

Image d'archive. La tension régionale créée par l'annexion de la Crimée ainsi que les déclarations de Vladimir Poutine commence à avoir de sérieuses conséquences dans l'environnement régional de la Russie. Image: MLADEN ANTONOV

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La confrontation entre la Russie et l'Occident ne se joue pas seulement en Ukraine. Si le président russe Vladimir Poutine apparaît comme le grand vainqueur à court terme des tensions entretenues dans ce pays (annexion de la Crimée, popularité record, déstabilisation de l'Ukraine, absence de réaction ferme des Etats-Unis et de l'Union européenne qui ont limité leur réaction à des sanctions économiques et des initiatives diplomatiques), le résultat à long terme de ce conflit gelé pourrait bien être désastreux pour la Russie. La tension régionale créée par l'annexion pure et simple de la Crimée et l'envoi de troupes sans insignes et de matériels aux séparatistes de l'est ukrainien, ainsi que les déclarations de Vladimir Poutine se faisant le protecteur des minorités russophones des pays voisins, commence à avoir de sérieuses conséquences dans l'environnement régional de la Russie.

Des budgets militaires à la hausse en Europe de l'Est
La sortie du dernier rapport du Sipri (Institut international de recherche sur la paix de Stockholm) sur les dépenses militaires dans le monde démontre que la menace russe a changé l'attitude des pays d'Europe de l'Est et des pays baltes, mais aussi ceux d'Europe centrale et scandinave. Sur le front de tensions qui repris en intensité ce lundi, après une période de cessez-le-feu troublée par des tirs, depuis les accords de Minsk 2 signés le 12 février, l'Ukraine a augmenté ses dépenses militaires de 20% l'an dernier et prévoit de doubler cet effort cette année. Au palmarès des augmentations de budget de défense, la Pologne arrive deuxième avec 13%, juste devant la Russie avec 8% et la Lituanie qui accroît son budget d'armement de 6%.

L'OTAN en alerte
Mais les dépenses militaires ne sont pas le seul indicateur de la crainte des pays voisins à l'égard de la Russie. Après avoir interrompu toute coopération pratique avec la Russie, l'OTAN, l'organisation de défense des Occidentaux, a décidé au sommet de Newport en septembre 2014, de l'instauration d'une force rapide d'intervention, après l'annexion de la Crimée. La semaine dernière, les premières manœuvres de cette force de réaction ont eu lieu en République tchèque et aux Pays-Bas. Elles ont impliqué 900 soldats allemands, 200 néerlandais et 150 Tchèques dans leurs pays respectifs pour se rendre à un point d'embarquement dans les aéroports afin de tester un déploiement de force en quelques dizaines d'heures à destination des Pays Baltes.

Un autre exercice baptisé Noble Jump 2, est programmé en juin à une échelle plus grande, avec le déploiement de troupes alliées en Pologne. Le président estonien réclamait même ce lundi une présence permanente de troupes de combat de l'OTAN dans les trois Pays Baltes. Même l'Allemagne, qui répétait encore ce lundi, son appel à Moscou et Kiev à s'atteler à la prochaine phase de l'accord de Minsk, a décidé de réagir au relèvement de l'état d'alerte dans l'Alliance atlantique en réintégrant dans ses forces de l'armée de terre, une centaine de chars qui seront modernisés à partir de 2017 pour atteindre les 328 chars Léopard II prêts au service, au lieu des 225 actuels. Kiev enfin a répété jeudi dernier que sa stratégie prioritaire de défense était bien de rejoindre l'OTAN, malgré la réticence de pays comme l'Allemagne ou la France, qui y voient comme la Russie, un facteur d'aggravation des tensions. Le rendez-vous diplomatique de Berlin, mardi, pour le suivi des accords de Minsk à Berlin s'annonce difficile. Celui qui était programmé le même jour dans la capitale allemande pour évoquer les négociations sur le gaz entre l'Ukraine, l'Union européenne et la Russie a été reporté, faute d'avancées suffisantes.

Des incidents dans le ciel et en mer
Partout en Europe, les incidents ou provocations se multiplient depuis des semaines entre militaires russes et forces de l'OTAN. Lundi les Etats-Unis ont protesté contre l'interception "dangereuse" d’un avion de reconnaissance américain au-dessus de la Pologne. La chasse au sous-marin nucléaire russe en Mer Baltique qui semble avoir été le fruit d'une paranoïa rappelait celles de la guerre froide et mettait en colère la Suède. L'interception de deux bombardiers russes survolant La Manche avait mis à cran le Royaume-Uni qui interceptait ces vols. Et en Méditerranée, la présence de navires russes s'est accrue. La Pologne a en outre construit ce mois-ci six miradors sur les 200 kilomètres de frontière avec l'enclave russe de Kaliningrad. Ils devraient être opérationnels en juin prochain.

La perspective des célébrations de la victoire contre les forces nazies le 9 mai sur la place rouge va concrétiser la méfiance qui s'est installée entre les alliés d'hier. Le président tchèque sera en effet le seul chef d'Etat de l'Union européenne à répondre à l'invitation de Vladimir Poutine. La plupart des pays occidentaux vont aussi snober cette commémoration, que Vladimir Poutine utilisera sans doute pour décrire les révolutionnaires ukrainiens de la place Maidan comme des Nazis.

Guerre d'espions et de communication
Depuis des semaines, les affaires d'espionnage et les renvois de diplomates se multiplient. La Lituanie affirmait la semaine dernière qu'un tiers des diplomates russes en poste dans ce pays, étaient des espions. Trois suspects ont été expulsés en début d'année. En mars, la Suède avait évalué elle aussi à un tiers, la présence d'agents des services secrets parmi le personnel diplomatique russe. Dans ce pays neutre comme la Finlande, de plus en plus d'hommes politiques évoquent la possibilité d'adhérer à l'OTAN. La Norvège vient d'achever pour sa part un exercice interarmées de grande ampleur à la frontière russe, avec 5000 hommes, alors que de l'autre côté, des exercices de l'armée russe commençait. Les ministres de la Défense norvégien, suédois, danois, finlandais et le ministre des Affaires étrangères islandais ont signé une déclaration commune publiée par un quotidien norvégien expliquant que le bloc nordique devait se préparé à "de possibles crises ou incidents".

La guerre de communication, une arme que les Russes ont largement utilisée dans le conflit, a aussi poussé certains pays à prendre des mesures drastiques. La Lituanie a ainsi interdit une chaîne de télévision russe d'émettre sur son territoire, l'accusant de faire de la propagande.

Créé: 13.04.2015, 16h40

Articles en relation

L'armée russe poursuit sa démonstration de force

Tensions Avec ses exercices militaires menés aux quatre coins de la Russie, Poutine affirme être prêt à tous les scénarios, sur fond de crise ukrainienne. Plus...

Négociations entre la Russie et la Géorgie dans l'impasse

Conflit Le 31e round des discussions qui se déroulent à Genève sous la présidence de l'Union européenne, de l'ONU et de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) s'est terminé en queue de poisson. Plus...

Un an après, l'euphorie n'est plus de mise en Crimée

Crise en Ukraine Dans la péninsule annexée par la Russie, les inquiétudes grandissent. Malgré les difficultés économiques, une partie de la population exprime son attachement à leur nouveau pays. Plus...

L'armée russe déploie 38'000 soldats dans l'Arctique

Russie La marine russe a commencé des exercices militaires de grande ampleur dans l'Arctique. Une nouvelle démonstration de force de l'armée. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.