Le péage urbain de Milan suspendu provisoirement

ItalieLe Conseil d’Etat italien a suspendu provisoirement le péage urbain mis en place en janvier à Milan pour lutter contre la pollution. Cette décision fait suite au recours d’un parking du centre de la ville.

Le péage urbain Area C est inspiré du modèle londonien.

Le péage urbain Area C est inspiré du modèle londonien. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil d’Etat italien a suspendu provisoirement le péage urbain mis en place en janvier à Milan pour lutter contre la pollution, a annoncé mercredi la municipalité. Cette décision fait suite au recours d’un parking du centre de la ville.

«Le Conseil d’Etat, reconnaissant (l’existence) d’un péril pour les intérêts économiques de Mediolanum Parking, a suspendu la mesure à titre de précaution (...) Suite à cette décision, la commune informe que l’Area C (nom de ce système de péage) est suspendue à partir de demain», jeudi, a indiqué la municipalité de gauche.

Il reviendra désormais au tribunal administratif de Lombardie de fixer une audience pour juger le dossier sur le fond. En juin, ce tribunal avait rejeté un premier recours de Mediolanum Parking qui s’était alors tourné vers le Conseil d’Etat.

«Nous sommes certains que l’Area C sera confirmée», a déclaré Pierfrancesco Maran, adjoint du maire chargé des Transports. L’audience devrait se tenir à partir de la mi-septembre, selon le «Corriere della Sera».

«En six mois, Area C a réduit le trafic de 34% et le nombre d’accidents dans le centre ville et a permis aux Milanais de respirer moins de substances toxiques», a-t-il ajouté, se disant «inquiet» que le Conseil d’Etat ait «bloqué une mesure utile à tous les Milanais» en raison des «dommages subis par un parking privé».

Inspiré du modèle londonien

Le péage urbain Area C, inspiré du modèle londonien de la «congestion charge», est une première en Italie et remplace un précédent système baptisé «Ecopass», en vigueur depuis 2008, mais qui ne touchait que les véhicules les plus polluants, soit environ 10% des voitures entrant dans le centre.

Il impose à tous les automobilistes - sauf ceux ayant des voitures électriques ou hybrides - le paiement d’un ticket d’entrée de 5 euros pour pouvoir circuler dans le centre de Milan, du lundi au vendredi de 07H30 à 19H30, afin de réduire la pollution et en particulier la concentration de particules fines PM 10 en suspension dans l’air, qui dépasse régulièrement le seuil autorisé. (ats/nxp)

Créé: 25.07.2012, 23h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...