Le petit prêtre qui ose défier le grand cardinal de Lyon

Abus sexuels Dans une lettre ouverte soutenue par plus de 100'000 signataires, un petit prêtre du Vercors dit à son cardinal: «partez!»

Pour le prêtre et juge de droit canon Pierre Vignon, le cardinal Barbarin doit démissionner pour ne pas avoir dénoncé un prêtre prédateur.

Pour le prêtre et juge de droit canon Pierre Vignon, le cardinal Barbarin doit démissionner pour ne pas avoir dénoncé un prêtre prédateur. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Quand sa lettre ouverte demandant la démission du cardinal Barbarin a été publiée mardi 21 août, en lien avec deux associations d’aide aux victimes de prêtres pédophiles, la réaction a été stupéfiante. «Nous avons mis la lettre en ligne à 10h du matin, une heure plus tard un premier journaliste me téléphonait, l’après-midi ils étaient plusieurs sur la place du village, et depuis ça n’arrête pas.» À 64 ans, le père Pierre Vignon ne cache pas qu’il est «dépassé par les événements», mais il ajoute, tranquillement: «Je fais face.» Et, avec cet humour que trente-huit ans de prêtrise n’ont apparemment pas émoussé, il lâche: «Je suis le crapaud qui fait des vagues dans le bénitier…»

Et quelles vagues, en effet! Sa lettre vient de dépasser les 100'000 signatures de soutien, elle invite le cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, figure très médiatique de l’épiscopat français, à présenter sa démission pour sa gestion jugée fautive de l’affaire du prêtre pédophile Bernard Preynat (lire l’encadré). Un simple prêtre qui admoneste un cardinal et appelle à sa démission, c’est une sensation…

Un crapaud très éduqué

Qui donc est le crapaud? Un solide intellectuel d’abord. Après sa formation de séminariste, Pierre Vignon a étudié la philosophie à Fribourg, puis la théologie à Rome et enfin le droit canon à Paris. Un homme fragile ensuite. À l’âge de 33 ans, il a un terrible accident de la route qui exigera des années de convalescence. «Je dois la vie à quatre chirurgiens qui m’ont refait le visage», confesse-t-il. Un épris de justice enfin. Depuis vingt-cinq ans, il est affecté à l’officialité de Lyon, le tribunal de l’Église catholique, où il applique en tant que juge le droit canon aussi bien pour des annulations de mariage que des problèmes de discipline ou d’abus…

C’est dans ce cadre qu’il a eu une première expérience difficile avec le cardinal Barbarin. Non pas en tant que juge, mais comme avocat de la défense d’une victime d’agression sexuelle contre un ancien supérieur de congrégation et fondateur d’ONG, Thierry de Roucy. Une longue procédure, entamée en 2004 et qui conduit en 2013 à la condamnation du père de Roucy – «un homme très puissant à la fois financièrement et par ses relations, officier de la Légion d’honneur». Il a même tout récemment été déchu de la prêtrise par le Vatican. Mais Pierre Vignon assure que les trois juges de l’époque, aujourd’hui décédés, «ont reçu des pressions éhontées du cardinal Barbarin pour ne pas condamner Thierry de Roucy».

Le cardinal Barbarin, figure très médiatique de l’épiscopat français. Image: REUTERS

Qu’entend-il par «pressions éhontées»? Pierre Vignon refuse de donner des détails et l’affirmation est invérifiable. Mais il évoque une «culture de couverture des affaires». Dans le cas plus récent du prêtre Bernard Preynat, le cardinal Barbarin est accusé de ne pas avoir dénoncé à la justice des actes d’ordre sexuel contre des mineurs. Et quand l’affaire a éclaté publiquement, il a prétendu n’être au courant que depuis peu de temps, alors que ce n’était pas le cas. «Il a menti successivement, s’indigne Pierre Vignon. C’est ça que je ne supporte pas! Il est toujours dans une attitude défensive, et par conséquent il est ouvert à une judiciarisation du dossier plutôt qu’à une écoute des victimes. Il s’enferme du côté du prédateur et pas du côté des victimes…».

Inspiré par le pape François

L’idée d’appeler publiquement un supérieur hiérarchique à démissionner est venue à Pierre Vignon quand il a lu la lettre du pape sur la pédophilie. «La racine des abus, c’est le cléricalisme, c’est la tentation d’abuser de son pouvoir pour contrôler les fidèles. Les abus sexuels n’en sont qu’une expression: quand vous mettez la main sur l’esprit des gens, pourquoi pas aussi dans leur culotte… Et c’est exactement ce que dénonce le pape François.»

Et pourtant… Le pape lui-même fait l’objet de critiques. Cette semaine un archevêque italien, ancien nonce apostolique aux États-Unis, a demandé la démission du pape François pour avoir ignoré des avertissements sur le comportement de prédateur d’un cardinal américain. Pierre Vignon refuse le parallèle: «J’ai une certaine compassion pour François, car depuis cinq ans il marche sur un plancher pourri et à chaque pas il risque de tomber à travers. S’en prendre à lui, ce serait un faux débat.»

À propos, a-t-il des soutiens dans l’Église? «J’ai le soutien du peuple. Mais dans l’Église, aucun!»

Le pape François fait lui aussi l’objet de critiques. Image: REUTERS

Créé: 30.08.2018, 22h27

Le cardinal Barbarin et l’affaire Preynat

L’affaire commence dans la confidentialité en mai 2015, quand le père Bernard Preynat, ancien aumônier d’un groupe de scouts de la région lyonnaise, fait l’objet de plaintes pour agressions sexuelles – caresses, fellations – sur des garçons mineurs. Les faits remontent aux années 70 et 80 et concernent des dizaines de jeunes gens, mais ils sont en partie prescrits. D’autres plaintes ultérieures porteront sur la période 1986-1991.

Publiquement, l’affaire n’est révélée qu’en automne 2015, et c’est à ce moment-là seulement que le père Preynat est écarté dans un couvent. Il sera mis en examen en janvier 2016, puis placé sous contrôle judiciaire.
Mais l’affaire Preynat devient l’affaire Barbarin quand, deux mois plus tard, le parquet de Lyon ouvre une enquête contre le cardinal et archevêque de Lyon pour «non-dénonciation d’agressions sexuelles sur mineurs».

Devant la presse, le cardinal Barbarin se défend. Il commet un malheureux lapsus – «Grâce à Dieu, la plupart des faits sont prescrits» – qu’il regrette aussitôt, mais il l’a dit. Il souligne que les faits sont antérieurs à son entrée en fonction (2002) et qu’il n’a jamais tenté de protéger le prêtre abuseur ni de faire obstacle à une enquête. Ces éléments conduiront d’ailleurs au classement de la plainte par le procureur.
Maladroitement, le cardinal Barbarin prétend aussi qu’il n’était au courant des soupçons contre le père Preynat que depuis 2014, alors qu’il avouera peu après avoir été informé en 2007 déjà. Une journaliste prétend même lui avoir fait part de rumeurs encore plus tôt, en 2004.

Une association de victimes – La Parole Libérée – a relancé une procédure directe qui devrait conduire le cardinal Barbarin devant le tribunal à une date qui sera bientôt fixée. Quant à Bernard Preynat, son jugement est attendu prochainement. Pour agressions sexuelles et viol sur mineurs par une personne ayant autorité.
A.R.

Articles en relation

Le pape condamne «avec force ces atrocités»

Pédophilie Le pape François a réagi aux abus sexuels commis sur plus de 1000 enfants par des centaines de prêtres pendant des décennies. Plus...

Abandon des poursuites contre le cardinal Barbarin

Pédophilie Le cardinal était poursuivi par la justice française pour non-dénonciation de faits de pédophilie reprochés à des prêtres de son diocèse. Plus...

Le cardinal de Lyon savait pour les prêtres pédophiles

France Editorial Au moins deux affaires portées par des victimes mettent en cause le cardinal Barbarin. L’épiscopat de Lyon est dans la tempête. Le pape est appelé à arbitrer. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...