Passer au contenu principal

«Si on ne va pas vers le peuple, le peuple ira vers le populisme»

Avant tout le monde, Christophe Guilluy s’est penché sur la France périphérique: il livre ici son analyse des «gilets jaunes».

Manifestation des «gilets jaunes» à Bordeaux, le 15 décembre dernier. KEYSTONE/EPA/CAROLINE BLUMBERG
Manifestation des «gilets jaunes» à Bordeaux, le 15 décembre dernier. KEYSTONE/EPA/CAROLINE BLUMBERG

Christophe Guilluy a d’abord publié «Fractures françaises» (Bourrin, 2010), puis «La France périphérique» (Flammarion, 2014): une expression qui s’est popularisée avec le mouvement des «gilets jaunes». Il vient de publier un nouvel essai, «No society».

On vous présente désormais comme le prophète du mouvement des «gilets jaunes». Il était prévisible?

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.