Passer au contenu principal

Pic d’actes racistes contre les Polonais

Depuis le oui au Brexit, l'intolérance et les insultes à l'égard des citoyens est-européens se multiplient.

Le ministre des Finances, George Osborne, a appelé à «l’unité», exhortant les Britanniques à «condamner la haine et la division».
Le ministre des Finances, George Osborne, a appelé à «l’unité», exhortant les Britanniques à «condamner la haine et la division».
Keystone

«Comme beaucoup de Polonais ici, je craignais que le résultat du référendum n’entraîne plus d’intolérance et de racisme. Mais je ne pensais pas que cela allait arriver si vite et de manière aussi agressive.» Agata Brzezniak est étudiante et fait partie de cette communauté polonaise de Grande-Bretagne, forte de 860 000 âmes, le plus gros contingent national de citoyens européens.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.