Air France prévoit un retour à la normale à partir de mardi

Conflit socialAprès quatorze jours de grève, le syndicat de pilotes majoritaire (SNPL) annonce la fin de la grève, malgré l'échec des discussions. Il s'agit de la plus longue de la compagnie.

«Nous avons décidé de prendre nos responsabilités en levant le mouvement de grève», a déclaré à l'AFP le porte-parole du syndicat SNPL

«Nous avons décidé de prendre nos responsabilités en levant le mouvement de grève», a déclaré à l'AFP le porte-parole du syndicat SNPL Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le syndicat majoritaire des pilotes d'Air France, en grève depuis deux semaines, a annoncé dimanche 28 septembre à l'AFP l'arrêt de son mouvement, le plus long de l'histoire de la compagnie, sans avoir pu obtenir la satisfaction par la direction de ses revendications.

«Les conditions du dialogue social ne sont aujourd'hui pas réunies. Nous avons décidé de prendre nos responsabilités en levant le mouvement de grève», a déclaré à l'AFP le porte-parole du syndicat SNPL, Guillaume Schmid, disant vouloir «poursuivre les discussions dans un cadre plus serein». La grève des pilotes a cloué au sol la moitié des avions d'Air France depuis le 15 septembre.

Rejet de Transavia

Une nouvelle réunion débutée samedi soir entre la direction et les pilotes, qui s'est achevée dans la nuit à 04H00 du matin a «abouti à un texte qui ne nous convient pas», a-t-il précisé.

Les pilotes étaient en grève depuis deux semaines pour obtenir un contrat unique pour les pilotes d'Air France et de Transavia, la filiale low cost du groupe, devenue un enjeu stratégique.

«On avait fait des concessions sur les conditions de travail mais ce qu'on voulait c'était que tout le monde conserve un contrat Air France car on voulait pouvoir maîtriser un même groupe de pilotes», a dit M. Schmid à l'AFP.

Sans contrat unique, les pilotes craignent de voir fondre les avantages du statut Air France au profit du statut Transavia, moins généreux.

Or la direction n'a jamais cédé sur ce point.

Depuis le début du conflit, elle a abandonné, conformément au souhait des pilotes, son projet de Transavia Europe, une déclinaison européenne de la filiale française.

Créé: 28.09.2014, 12h59

Articles en relation

Air France réclame une rapide sortie de la crise

Grève après le retrait du projet Transavia Europe, la direction d'Air France a proposé vendredi aux syndicats de pilotes un protocole «de sortie de crise» sur la base inchangée de son projet de développement de sa filiale à bas coûts Transavia France. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.