Le Front national triomphe aux élections municipales

FranceLe Front National a réalisé une poussée spectaculaire au premier tour des élections municipales en France. Vote sanction pour la gauche au pouvoir et progression de la droite.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le FN (Front national, extrême-droite) de Marine Le Pen a réussi à surfer sur une abstention record et les effets délétères des affaires qui ont secoué la classe politique ces dernières semaines: surfacturations au sein du parti de droite UMP, enregistrements clandestins d'un ex-conseiller de Nicolas Sarkozy, écoutes judiciaires de l'ancien président, etc.

>>> Revivez les temps forts de la soirée électorale de dimanche soir

>>> Revue de presse – Ce qu'en disent les éditorialistes français ce lundi matin

L'autre grand gagnant du scrutin est l'abstention, qui atteignait à lundi à 1h du matin 38,72% sur plus de 22,5 millions de bulletins dépouillés, selon le ministère de l'Intérieur. Il s'agit du niveau le plus élevé jamais atteint pour ce scrutin.

La gauche a subi de plein fouet un exécutif au plus bas dans les sondages, François Hollande restant, après deux ans de mandat, le président le plus impopulaire de la Ve République.

Victoire FN au premier tour à Hénin-Beaumont

A Perpignan, Avignon, Forbach, Béziers, Fréjus, Tarascon, le FN est arrivé en tête du premier tour. Il est en mesure d'enregistrer d'autres victoires après celle d'Hénin-Beaumont (Pas-de-Calais) où Steeve Briois l'a emporté dimanche, permettant au parti de gagner pour la première fois une ville de plus de 10'000 habitants dès le premier tour.

Au second tour, le parti devrait être présent dans plus d'une centaine de triangulaires. «C'était inespéré», a salué Mme Le Pen, qualifiant ce scrutin de «cru exceptionnel» marquant «la fin de la bipolarisation de la vie politique» française.

Selon des résultats «consolidés» provisoires, annoncés peu après minuit par le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, la droite a recueilli 46,54% des suffrages exprimés, la gauche 37,74%, l'extrême droite 4,65% et l'extrême gauche 0,58%, à l'issue du premier tour.

Ni FN ni PS pour l'UMP au second tour

François Hollande et son premier ministre Jean-Marc Ayrault n'étant crédités que de 20 à 25% de confiance dans les sondages d'opinion. Le chef de l'Etat pourrait procéder à un prochain remaniement afin de tenter de relancer la dynamique de son mandat.

«Certains électeurs ont exprimé, par leur abstention ou leur vote, leurs inquiétudes, voire leurs doutes», a reconnu le premier ministre. «Il n'y aura «aucun désistement» en faveur de la gauche, ni «alliance» avec le FN, a assuré de son côté l'ancien premier ministre UMP François Fillon.

Le président du parti Jean-François Copé a pour sa part appelé les électeurs du FN à reporter leurs voix sur les candidats de son parti au second tour, assurant que «les conditions d'une grande victoire» de la droite sont réunies. Le FN a d'ores et déjà annoncé qu'il maintiendrait ses candidats au second tour partout où il en a «la possibilité».

L'UMP tout sourire

Engluée depuis plusieurs semaines dans des scandales à répétition, visant notamment l'ancien président Nicolas Sarkozy, l'UMP avait de quoi se réjouir dimanche soir de ses résultats, avec la réélection au premier tour de plusieurs de ses ténors, dont son président Jean-François Copé.

A Paris, la candidate UMP Nathalie Kosciusko-Morizet a fait mentir les pronostics en se classant en pole position sur l'ensemble de la capitale devant Anne Hidalgo (PS). «NKM» a jugé «le changement possible», «tout proche» après deux mandats de Bertrand Delanoë (PS). Mais mathématiquement la partie s'annonce des plus serrées pour l'ancienne porte-parole de Nicolas Sarkozy.

Marseille (sud-est) devrait rester aux mains du «vieux lion» Jean-Claude Gaudin (UMP), qui arrive largement en tête devant le FN Stéphane Ravier, le candidat PS Patrick Mennucci n'arrivant qu'en troisième position dans cette cité sur laquelle les socialistes fondaient de grands espoirs.

Gérard Collomb en ballotage favorable à Lyon

A Lyon (est), le sénateur-maire socialiste Gérard Collomb, réélu au premier tour en 2008, devra cette fois en affronter un second en raison des divisions du PS, des Verts et du Front de Gauche. Mais ses listes arrivent en tête dans six arrondissements sur neuf et l'union à gauche devrait lui assurer un troisième mandat.

Pour le deuxième tour du 30 mars, la gauche a appelé à la mobilisation de ses électeurs. Le scrutin municipal vise à désigner pour six ans des conseillers municipaux dans quelque 36'700 communes, ceux-ci étant ensuite amenés à désigner parmi eux leur futur maire. (AFP/nxp)

Créé: 23.03.2014, 22h41

(Video: AFP )

Articles en relation

Le FN, «troisième force politique» en France

Municipales La spectaculaire poussée du Front national dimanche au premier tour des municipales est soulignée par les éditorialistes pour qui le FN s'affirme comme «la troisième force politique». Plus...

Toutes les infos sur le premier tour de Municipales

France La droite a fait son grand retour dimanche à l'occasion des élections municipales en France. Le FN obtient des résultats historiques dans plusieurs villes, alors que la candidate UMP à la mairie de Paris devance sa rivale socialiste. Plus...

Là où fleurit le vote d'extrême droite en France

Municipales Les petits commerces et les services publics qui disparaissent, le sentiment d'abandon, le «chacun pour soi»: le vote d'extrême droite fleurit dans les zones mi-rurales mi-urbaines du nord de la France. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.