Poutine va-t-il quitter le Kremlin en 2024?

RussieInterrogé sur la limitation du nombre de mandats à la présidence, le dirigeant russe a lâché un commentaire qui relance les spéculations.

Vladimir Poutine dirige la Russie en tant que président depuis 2012. Il l'a également été entre entre mai 2000 et mai 2008.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Partira-t-il? Un commentaire énigmatique jeudi de Vladimir Poutine sur la limitation du nombre de mandats présidentiels a relancé des spéculations sur son départ définitif du Kremlin en 2024.

Lors de sa grande conférence de presse annuelle, le président russe a été interrogé sur une réforme de la Constitution et notamment l'interdiction d'exercer plus de «deux mandats consécutifs».«Ce qu'on pourrait faire concernant ces mandats, c'est supprimer le qualificatif consécutifs s'agissant de la fonction présidentielle», a-t-il dit.

Si ce terme devait être supprimé de la Constitution, cela exclurait tout retour de Vladimir Poutine au Kremlin après 2024 lorsque son actuel second mandat consécutif expire. En effet, il ne pourrait plus quitter la présidence pour un temps seulement et y revenir, comme il l'a fait en 2012 après quatre années (2008-2012) en tant que premier ministre.

«On a deux mandat successifs, votre fidèle serviteur fait ses deux mandats, puis quitte la fonction, puis il a le droit de revenir à la fonction de président car il ne s'agit plus de deux mandats successifs», a expliqué le chef de l'État russe. Ce genre d'alternance «dérange certains politologues, acteurs de la société», a-t-il dit. Jusqu'ici, Vladimir Poutine avait indiqué tenir à la formulation des mandats consécutifs.

La patronne de la chaîne de télévision RT financée par l'État russe, Margarita Simonyan, a jugé que les propos de Vladimir Poutine ne sont pas dus au hasard, et qu'il a décidé de quitter la présidence. «Si quelqu'un se demande si le chef fera un nouveau mandat présidentiel, il ne le fera pas», a-t-elle écrit sur Twitter.

Depuis sa dernière réélection en 2018, les spéculations vont bon train quant aux intentions de Poutine au-delà de 2024. Le Kremlin a jusqu'ici jugé prématuré d'évoquer la question, le chef de l'État russe ayant encore plus de quatre ans à passer au Kremlin. (afp/nxp)

Créé: 19.12.2019, 13h32

Articles en relation

Poutine: des sanctions «injustes» et «illégales»

Dopage Le président russe a estimé que la Russie devait pouvoir participer aux compétitions sportives sous les couleurs de son drapeau. Plus...

Poutine et Zelensky parlent de paix à Paris

France Des pourparlers sur l'Ukraine ont eu lieu dans la capitale française, sous la houlette d'Emmanuel Macron et d' Angela Merkel. Plus...

Poutine critique le parti au pouvoir qu'il a fondé

Russie Le chef de l'Etat russe a demandé aux délégués de Russie Unie, en désamour dans les sondages, à «mieux répondre aux problèmes des gens». Plus...

Ueli Maurer et Poutine: coopération plus étroite

Diplomatie Le président de la Confédération Ueli Maurer a souligné les bonnes relations entre la Suisse et la Russie lors d'une rencontre avec son homologue russe Vladimir Poutine. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.