Un programme pour relancer l'emploi et François Hollande

FranceLe président français veut consacrer plus de deux milliards d’euros à l’emploi. Scepticisme… chez l'économiste Charles Wyplosz.

Avec ces deux milliards engagés principalement vers les PME et l'apprentissage, François Hollande envoie un signe politique sur sa gauche. Est-ce suffisant pour convaincre?

Avec ces deux milliards engagés principalement vers les PME et l'apprentissage, François Hollande envoie un signe politique sur sa gauche. Est-ce suffisant pour convaincre? Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

C’est le plan de la dernière chance pour François Hollande. Le président de la République a présenté ce lundi son programme pour l’emploi et la croissance à «deux milliards d’euros» lors de ses vœux «aux acteurs de l’entreprise et de l’emploi». En effet, François Hollande a conditionné sa candidature à un deuxième mandat à l’inversion de la courbe du chômage.

A dix-huit mois de la présidentielle 2017, le temps presse. Car pas moins de 650 000 chômeurs supplémentaires se sont inscrits à Pôle emploi depuis son arrivée à l’Elysée en 2012. Selon les derniers chiffres, la France compte plus de 10% de chômage, soit 3,57 millions de Français.

«Il y a deux petites bonnes surprises mais sinon, pour l’essentiel, ce plan est une machine à gaspiller de l’argent.» Economiste français et professeur à l’Institut des hautes études internationales de Genève, Charles Wyplosz n’entre pas sur le terrain politique mais commente le contenu économique. Et le positif, selon lui, n’est pas dans les deux mesures phares du plan pour l’emploi de François Hollande.

Pas encore la fléxisécurité à la française

Avec un milliard d’euros consacré à la formation, la France veut doubler le nombre de chômeurs en formation. Soit environ 500 000. Autre effort annoncé, une prime à l’embauche de 2000 euros concernera les entreprises de moins de 250 employés. Le but étant de favoriser l’apprentissage. Des baisses de charges définitives, à travers le Crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE), entreront aussi en vigueur. Ce plan comporte également un plafonnement des indemnités de licenciement accordées en justice et des assouplissements sur le temps de travail.

«La limitation des indemnités de licenciement concédées par les Prud’hommes et surtout la possibilité de négocier la durée du travail devraient permettre aux entreprises d’échapper aux carcans des réglementations nationales qui sont autant de freins à l’embauche», salue Charles Wyplosz. Pour l’économiste, on est encore loin de la «flexi-sécurité» qui structure le marché du travail scandinave ou anglo-saxon, mais c’est un «petit pas dans la bonne direction».

Un gaspillage!

«Pour le reste, l’apprentissage ne se décrète pas! Les formations vont coûter beaucoup d’argent sans qu’on ne sache à quoi elles servent, à part occuper des gens et les sortir momentanément du chômage. Il n’y a aucune remise en cause du système. La prime à l’embauche ne sera qu’un effet d’aubaine pour celles qui allaient le faire. Une entreprise n’engage pas pour un chèque de 2000 euros», analyse l’économiste.

Les partis d’opposition ont immédiatement réagi à ces annonces en parlant d’artifices statistiques. Pour Les Républicains, «il faut, derrière, 500 000 emplois, sinon c’est le retour à Pôle emploi le jour d’après la formation», a commenté Eric Woerth, secrétaire général du parti. Son tout nouveau porte-parole, Guillaume Larrivé, a, lui, qualifié ce plan «d’insulte aux chômeurs». A gauche non plus, les mesures préconisées par François Hollande ne font pas l’unanimité. «Ce n’est ni suffisant ni différent», a estimé le député socialiste frondeur Christian Paul.

Créé: 18.01.2016, 17h55

Articles en relation

La France de gauche envisage une primaire

France Essay Hollande est contesté par son aile gauche. Dans les colonnes de «Libération», des intellectuels appellent à se réapproprier la présidence. Plus...

Hollande dégage 2 milliards pour une baisse du chômage

France Le président français a détaillé ce lundi le financement et les modalités de son plan d'«urgence» contre le chômage. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.