Qu’est-ce qui a changé depuis les attentats de Paris?

Un mois aprèsHuit personnalités françaises ou vivant en France s'expriment. Les attentats de Charlie Hebdo, de l'hyper Casher et la marche républicaine il y a tout juste un mois ont-ils transformé la France au-delà de l'émotion ?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Qu’est-ce qui a changé depuis les attentats de Paris ? Il y a un mois, le 11 janvier 2015, la France descendait dans la rue. Elle se montrait unie dans une manifestation dont l’ampleur la renvoyait à la Libération et qui montrait qu’une prise de conscience avait lieu.

A Paris et en province, plus de 5 millions de personnes marchaient dans le calme pour dire non au terrorisme et leur attachement aux valeurs de la république : «Liberté, égalité, fraternité». Tout cela sous la bannière du «Je suis Charlie». Un slogan, forcément réducteur, dans lequel chacun a mis ce qui lui était le plus cher: la liberté et la tolérance pour les uns, le refus de la peur et de la violence pour les autres.

La réaction de la France a été à la hauteur du désarroi et du choc provoqué par les attaques du 7 janvier à Charlie Hebdo et du 9 janvier dans l’Hyper Casher de la porte de Vincennes. En tout, trois jours de terreur qui ont causé la mort de dix-sept innocents et des trois terroristes. Jeunes Français grandis dans le pays des Lumières qui ont assassiné de sang-froid.

Après la terreur, la prise de conscience

Nous avons demandé à neuf personnalités françaises ou qui vivent en France de nous donner leur sentiment. Qu’est-ce qui a changé en France depuis les attentats du 7 et 9 janvier ? La question est simple, volontairement ouverte, à dessein lapidaire pour laisser aux intervenants toutes les possibilités.

Claudine Schmid est la députée UMP des Français de Suisse. Nicolas Bouzou est économiste. Abdelkrim Branine est rédacteur en chef de «Beur FM». Christophe Guilluy est géographe. Jean-Claude Kaufmann est sociologue et essayiste. Michel Wiewiorka est sociologue. Jérémy Kisling est chanteur suisse établie à Paris. Charles Wyplosz est économiste français établie en Suisse. Jean-Charles Brisard est spécialiste de la sécurité et du financement du terrorisme.

Créé: 11.02.2015, 07h37

Ce qui a changé dans les faits!

Lutte contre le terrorisme: Dans la région parisienne, le plan Vigipirate reste en alerte maximale. Quelque 10500 militaires ont été mobilisés pour prêter main-forte aux forces de l’ordre. Dans la foulée des événements, le premier ministre Manuel Valls a annoncé la création d’un fichier spécial des terroristes, l'embauche de quelque 2600 emplois pour lutter contre le terrorisme et une dépense de 736 millions d’euros supplémentaires pour équiper les forces de l’ordre. Une loi sur le renseignement sera voté avant l’été qui permettra de surveiller plus facilement les activistes du djihad sur le territoire français.

L’éducation nationale devra, elle, aussi se remettre en question et enseigner davantage la laïcité et mettre l’accent sur la transmission des valeurs de la république.

Les juifs de France, forte d’un demi-million de personnes, est la troisième plus grande communauté juive dans le monde (après Israël et les Etats-Unis). Le choc des meurtres de l’Hyper Casher a à peine été compensé par la mobilisation républicaine du 11 janvier. Un sentiment de mal-être se serait emparée des Juifs de France. L’immigration des Juifs vers Israël, l’aliyah, a battu son record en 2014. Elle devrait encore se renforcer en 2015.

Fort de 3,5 à 5 millions, les musulmans de France sont la première minorité en France et en Europe. Dans les quinze jours qui ont suivi les attentats, les actes d’islamophobie se sont multipliés en France. Parmi les musulmans de France, qui proviennent surtout du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) mais pas uniquement, le malaise est palpable.

Articles en relation

«Les attentats ont révélé les fractures françaises»

L’après Charlie Editorial Il y a un mois, les Français réagissaient aux attentats en descendant dans la rue et en affichant leur unité. Que va-t-il en ressortir? Plus...

Au nom de Charlie et de tous les Charlie du monde

L’invitée Les dirigeants qui ont défilé à Paris ne respectent pas tous la liberté de la presse, relève Isabelle Ducret, directrice de Reporters sans frontières Suisse. Plus...

Le FN et le PS sortent grands gagnants du test de l’après-Charlie

Partielle dans le Doubs Surprise! Dans le premier scrutin après les attentats, le Front national et le Parti socialiste peuvent revendiquer la victoire. Analyse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 22 août 2019
(Image: Bénédicte ) Plus...