Ce qu’on sait des attaques à Paris

Attentats de ParisDes attentats endeuillent Paris. Les faits ne sont pas tous établis, mais l'enquête avance.

Des hommes du SAMU quittent la scène de crime du Bataclan.

Des hommes du SAMU quittent la scène de crime du Bataclan. Image: EPA

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Que s’est-il passé?

Il s’agit de la pire attaque terroriste qui ait jamais frappé la France. Six attaques, et probablement une septième ont eu lieu simultanément à Paris, vendredi soir entre 21 h 00 et 00 h 30. Cinq fusillades ont éclaté dans des quartiers situés au cœur de la capitale et trois explosions ont eu lieu aux abords du stade du France, à Saint-Denis, en banlieue nord de la ville. Un bilan très provisoire fait état d’au moins 128 morts et de 300 blessés, dont 80 dans un «état d’urgence absolue».

Qui sont les auteurs des attentats?

L’organisation Etat islamique (Daech) a revendiqué ces attentats, samedi.

Les événements d'heure en heure

Entre 21 h 00 et 21 h 15: Trois explosions retentissent autour de l’enceinte du Stade de France, au nord de Paris, pendant le match amical de football France-Allemagne disputé devant 80 000 spectateurs. Une personne est tuée, ainsi que trois kamikazes. Le président François Hollande, présent dans le stade, est exfiltré par les services de sécurité et se rend immédiatement au Ministère de l’intérieur pour faire le point sur la situation.

A 21 h 29, un premier tweet fait état d’une «fusillade à Paris10 Bichat». A l’angle des rues Bichat et Alibert dans le Xe arrondissement. Cette fusillade contre la terrasse du restaurant «Le Petit Cambodge» fait 14 morts.

A 21 h 38, un autre tweet évoque «des bruits plus qu’inquiétants» rue de Charonne (XIe arrondissement). Des témoins entendent des tirs pendant «deux, trois minutes». 18 personnes sont tuées.

A 21 h 49, un tweet parle de «très nombreux coups de feu au Bataclan». Dans la salle de spectacle, où se déroule un concert de rock, plusieurs hommes armés ouvrent le feu aux cris d’«Allah Akbar». Ils prennent les spectateurs en otage. Rue de la Fontaine au roi, dans le XIe arrondissement, cinq personnes sont abattues à la terrasse d’une pizzeria, La Casa Nostra. Une attaque faisant un mort a également lieu boulevard Voltaire, de l’autre côté de la place de la République. Le kamikaze est mort.

A 23 h 43, un nouveau bilan fait état d’au moins 35 morts.

A 00 h 15, un Conseil des ministres exceptionnel se réunit à l’Elysée et décrète l’état d’urgence.

Samedi, peu avant 00 h 30, la police donne l’assaut au Bataclan. Au moins 82 corps gisent au sol dans la salle de spectacle. Les quatre terroristes sont tués, dont trois en actionnant leur ceinture d’explosifs.

L’état d’urgence

A minuit, François Hollande annonce l’instauration de l’état d’urgence. Les établissements scolaires et universitaires seront fermés samedi. Les compétitions sportives sont suspendues en région parisienne et des sites touristiques fermés. Tous les équipements de la Ville de Paris restent fermés: écoles, musées, bibliothèques, gymnases, piscines, marchés alimentaires, ainsi que les établissements publics culturels de la région parisienne. Tous les voyages scolaires sont annulés en France pour le week-end. Les manifestations sur la voie publique sont interdites à Paris et dans la région parisienne jusqu’à jeudi. Le président français, qui s’exprimera lundi devant le Parlement réuni en Congrès, annonce également un «rétablissement des contrôles» aux frontières.

Les terroristes ont-ils tous été neutralisés?

Selon les autorités, la situation serait désormais sous contrôle, mais on ne connaît pas encore précisément le nombre d’assaillants. Huit terroristes sont morts, dont sept se seraient fait exploser. Selon l’Agence France-Presse, le corps d’un Français, connu des services de renseignements, a été identifié parmi les terroristes au Bataclan. L’identification a été possible grâce à un doigt sectionné sur place, dont l’empreinte a «matché» avec le Fnaeg (Fichier national automatisé des empreintes génétiques, d’après iTélé. L’homme aurait une trentaine d’années. Les kamikazes du Stade de France sont en cours d’identification. Deux passeports, l’un syrien et l’autre égyptien, ont été retrouvés sur place.

Deuil national

François Hollande annonce un deuil national de trois jours. Une minute de silence sera respectée lundi midi partout en France.

Créé: 14.11.2015, 17h25

Articles en relation

«La France est engagée dans une guerre hybride»

Attentats de Paris Spécialiste des questions de défense à l'Université de Genève, Alexandre Vautravers analyse à chaud les défis sécuritaires qui attendent la France. Plus...

«Les civils sont devenus les cibles. Le pire est à venir!»

Attentats à Paris Interview Louis Caprioli, ex-DST, spécialiste du terrorisme analyse les attentats comme des faits de guerre. Il rejoint le chef de l’Etat François Hollande: le jihad a déclaré la guerre à la France Plus...

Les Parisiens se réveillent dans une ville en guerre

Attentats à Paris Les autorités demandent aux habitants de rester chez eux. L’état d’urgence a été décrété après les attaques terroristes qui ont fait au moins 120 morts. Ce matin, Paris n'est pas encore sécurisée. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.