Passer au contenu principal

Le sacrifice de Jean-Marie Le Pen ne rapportera pas de voix au FN

Pour dédiaboliser le FN, Marine Le Pen veut évincer son père du parti qu'il lui a légué! Pour beaucoup, l’opération sera nulle. Analyse

Jean-Marie Le Pen se présente jeudi 20 août devant le bureau exécutif du FN, non pour «recevoir une leçon mais ne donner une», écrit-il dans un communiqué, à cette instance qu'il juge incompétente et sans légitimité.
Jean-Marie Le Pen se présente jeudi 20 août devant le bureau exécutif du FN, non pour «recevoir une leçon mais ne donner une», écrit-il dans un communiqué, à cette instance qu'il juge incompétente et sans légitimité.
Florian Cella

«La perte des quelques pour-cent du vieil électorat de Jean-Marie Le Pen doit être compensée par l’acquisition de voix centristes rendue possible par la mise à l’écart de Jean-Marie Le Pen.» Pour le politologue Jean-Yves Camus, spécialiste du FN et des radicalités, le feuilleton Le Pen, qui dure depuis maintenant cinq mois, est une étape de plus vers la dédiabolisation du FN et sa stratégie de conquête du pouvoir. «La direction aimerait que jeudi, ce soit le dernier acte de Jean-Marie Le Pen. Mais avec lui, on peut s’attendre à des rappels!»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.