Sarkozy dément avoir traité Hollande de «nul»

Petits rapporteursA un mois de l'élection présidentielle, la campagne vole de plus en plus bas. Sarkozy et Hollande continuent de s'invectiver par journalistes interposés et ... volontiers complices.

François Hollande et Nicolas Sarkozy continuent à s'invectiver par journalistes interposés, et volontiers complices.

François Hollande et Nicolas Sarkozy continuent à s'invectiver par journalistes interposés, et volontiers complices.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le rédacteur de Rue 89, Pascal Riché, rapporte sur son blog publié sur le site du journal online français que le président-candidat Nicolas Sarkozy aurait, le 9 mars, pris à part Philippe Ridet, journaliste au Monde pour lui tenir les propos suivants: «Je vais gagner, je vais même te dire pourquoi. Il n'est pas bon, et ça commence à se voir. Hollande est nul! Il est nul, tu comprends? Royal, on peut en dire ce qu'on veut, mais elle avait du charisme. Bien sûr, tu gardes ça pour toi.»

Malgré cette recommandation (ou vraisemblablement fausse confidence), Philippe Ridet a rapporté l'anecdote dans un article publié dans M, le magazine du Monde, en soulignant qu'avec Sarkozy, il n'y avait jamais de «voix off», expression utilisée dans le jargon des médias pour désigner des propos tenus hors antennes, micros, ordinateurs ou stylos.

Prolongeant sa réflexion, le rédacteur de Rue 89 a remis en mémoire à ses lecteurs les propos tout aussi «off» tenus par Hollande lors d'un déjeuner informel avec la presse, il y a quelques semaines. Le candidat socialiste avait alors lâché, entre la poire et le fromage, au sujet de son rival Sarkozy: «Il va aller devant les Français et qu'est-ce qu'il va leur dire: “Je suis un président de l'échec depuis cinq ans, je suis un sale mec… mais réélisez-moi… parce que moi je suis le seul capable de gouverner…”»

«Tu me cherches, tu me trouves»

On serait donc à égalité dans l'invective. Mais nouveau coup de théâtre aujourd'hui, ainsi que le rapporte le site du Parisien.

Le président-candidat dément avoir traité son rival socialiste de «nul». «Je n'ai pas dit ça», explique Sarkozy en marge de sa visite à la centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux, selon le reporter du Parisien Frédéric Gerschel sur son compte Twitter.

Mis au courant des propos peu aimables tenus à son égard par Sarkozy, le candidat socialiste avait auparavant rétorqué en ces termes: «Lui, c'est un chicaneur de cour de récré. Tu me cherches, tu me trouves. Or il faut éviter la cour de récré.»

Si ce n'est pas la cour de récréation, ça y ressemble fortement et aucun des deux principaux candidats de la course à l'Elysée ne semble disposé à élever le débat. Pas sûr du tout qu'on en prenne véritablement le chemin dans les quatre semaines qui restent jusqu'au 1er tour de l'élection présidentielle.

Créé: 26.03.2012, 17h51

Dossiers

Articles en relation

Trois Français sur quatre jugent que Sarkozy a bien géré la crise

Tueries en France Trois quarts des Français estiment que Nicolas Sarkozy a bien géré la crise liée aux tueries commises par Mohamed Merah à Toulouse et à Montauban. Plus...

Sondage: Sarkozy en nette progression au premier tour

Présidentielle française François Hollande reste toutefois en tête avec un score stable de 30,5%. Le candidat socialiste l'emporterait aussi de dix points en cas de second tour l'opposant à Nicolas Sarkozy, avec 55% des voix. Plus...

Jean-Marie Le Pen pronostique une défaite de Sarkozy

Présidentielle française «Je pense que Sarkozy sera battu. Par un candidat de remplacement, car le vrai candidat du PS, c'était Strauss-Kahn. Mais Hollande se révèle être un candidat très convenable», a confié l'ex-leader du FN. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.