Sarkozy dénonce sur Facebook une inculpation «injuste»

FranceL'ex-président français Nicolas Sarkozy a dénoncé lundi sur sa page Facebook une inculpation (mise en examen) «injuste et infondée» dans l'affaire Liliane Bettencourt où il est soupçonné d'abus de faiblesse.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d'abus de faiblesse au détriment de la milliardaire Liliane Bettencourt.

Nicolas Sarkozy est soupçonné d'abus de faiblesse au détriment de la milliardaire Liliane Bettencourt. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Je vais consacrer toute mon énergie à démontrer ma probité et mon honnêteté. La vérité finira par triompher. Je n'en doute pas», déclare l'ancien chef d'Etat dans l'une de ses très rares expressions publiques depuis sa défaite à l'élection présidentielle de mai.

«Au moment où je dois faire face à l'épreuve d'une mise en examen injuste et infondée, je veux remercier du fond du coeur tous ceux qui ont tenu à me témoigner de leur confiance», écrit l'ancien chef de l'Etat, quatre jours après les confrontations avec d'anciens employés des Bettencourt qui ont abouti à sa mise en examen par le juge Jean-Michel Gentil.

«A tous, à ceux qui m'ont soutenu comme à ceux qui m'ont combattu, je veux affirmer qu'à aucun moment dans ma vie publique, je n'ai trahi les devoirs de ma charge», assure-t-il. «Il va de soi que je ne réclame aucun traitement particulier si ce n'est celui de tout citoyen d'avoir le droit à une justice impartiale et sereine», écrit encore l'ancien locataire de l'Elysée, redevenu le 6 mai 2012 un justiciable comme les autres. Et d'enchaîner: «C'est parce que j'ai confiance dans l'institution judiciaire que j'utiliserai les voies de droit qui sont ouvertes à tout citoyen.»

Dès jeudi, au soir de la mise en examen, Me Thierry Herzog, l'avocat de Nicolas Sarkozy, avait annoncé son intention de contester la décision devant la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Bordeaux, où se déroule l'enquête. Parlant de traitement «scandaleux» à l'égard de son client, Me Herzog avait aussi mis en cause le manque d'«impartialité» du juge Gentil, pris pour cible par un certain nombre de proches de l'ancien président Nicolas Sarkozy a été inculpé jeudi par un juge de Bordeaux, dans le sud-ouest de la France, pour abus de faiblesse au détriment de Liliane Bettencourt. (afp/nxp)

Créé: 25.03.2013, 15h38

Articles en relation

Sarkozy a encore un avenir politique pour 63% des Français

France Près de deux Français sur trois estiment que la mise en examen de Nicolas Sarkozy ne l'empêchera probablement voire certainement pas de revenir en politique. Plus...

L'avocat de Sarkozy met en cause l'impartialité du juge

Justice L'avocat de Nicolas Sarkozy met en cause, dans une interview au «Journal du Dimanche», l'impartialité du juge d'instruction qui a inculpé jeudi l'ancien président français dans le cadre de l'affaire Bettencourt. Plus...

Sarkozy demande de rendre public des éléments de l'audition

Affaire Bettencourt L'avocat de Nicolas Sarkozy a annoncé vendredi avoir demandé au parquet de Bordeaux de rendre public divers éléments de la confrontation de la veille entre son client et des membres du personnel de Liliane Bettencourt. Plus...

Inculpé, Nicolas Sarkozy contre-attaque

Justice L'ex-président de la République a mis en cause la justice française qui lui a infligé «un traitement scandaleux». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...