Sarkozy rejette tout financement électoral illégal

Affaire BettencourtLe président français a affirmé que ses comptes de la campagne de 2007 n'avaient à l'époque été «contestés par personne». Il a qualifié cette affaire de «boule puante».

Nicolas Sarkozy s'est défendu mardi de tout financement électoral illégal de sa campagne présidentielle de 2007.

Nicolas Sarkozy s'est défendu mardi de tout financement électoral illégal de sa campagne présidentielle de 2007. Image: ARCHIVES/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Nicolas Sarkozy s'est défendu mardi de tout financement électoral illégal de sa campagne présidentielle de 2007 en affirmant que ses comptes n'avaient été «contestés par personne», qualifiant sur Canal + cette affaire de «boule puante».

«Comme toujours avant la présidentielle, il y a un certain nombre de boules puantes, c'est classique, ça ne surprend personne, ce n'est pas pour autant que c'est avéré», a déclaré Nicolas Sarkozy.

«Je voudrais dire une chose sur les comptes de ma campagne de 2007 (...), ils n'ont été contestés par personne. La commission des comptes de campagne a certifié ces comptes en disant +il n'y a pas un centime dont on se demande d'où il vient, il n'y a pas une dépense dont on se demande par qui elle a été financée», a insisté le président candidat de l'UMP.

«Le Conseil constitutionnel a confirmé ces comptes. Ces comptes de ma campagne de 2007 son tellement exacts que personne n'y a trouvé à redire, il n'y a pas eu un contentieux. C'est d'ailleurs une des premières fois parce qu'en général, la campagne de M. Balladur, la campagne de M. Chirac, campagne des uns, campagne des autres...», a-t-il également relevé.

Réagissant aux informations de L'Express, le président sortant a indiqué qu'il était «bien sûr» possible qu'il ait rencontré André Bettencourt, le mari de Liliane Bettencourt, en février 2007, avant le premier tour de l'élection présidentielle de 2007.

«Sur André Bettencourt, j'étais vingt ans maire de Neuilly, ils habitaient Neuilly, il a été sénateur pendant que j'étais député, il était dans la majorité, la même que la mienne. Jusqu'à présent M. Bettencourt c'était un délinquant? Ce pauvre homme qui est mort depuis des années», a-t-il réagi (afp/nxp)

Créé: 03.04.2012, 08h58

Dossiers

Articles en relation

Sarkozy rattrapé par les enquêtes Bettencourt

Enveloppes Les juges s’intéressent à nouveau au financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007, affirme mardi la presse française. Plus...

Quatre millions d'euros retirés de Suisse

Affaire Bettencourt L’héritière de L’Oréal Liliane Bettencourt aurait rapatrié quatre millions d’euros en espèces de Suisse de 2007 à 2009, affirme mercredi l'hebdomadaire français Marianne dans une enquête. Plus...

L'ex-majordome de Liliane Bettencourt mis en examen

Imbroglio judicaire L'ex-majordome de Liliane Bettencourt avait enregistré des conversations tenues chez à son domicile pour prouver les abus de faiblesse dont elle pouvait être victime. Il se retrouve à son tour inquiété par la justice. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...