La SNCF verse des primes aux non-grévistes

FranceLes syndicats français sont fâchés. La SNCF a versé de l'argent aux employés qui ont travaillé pendant la grève contre la réforme des retraites.

La SNCF a octroyé des primes de 300 à 1500 euros à des non-grévistes.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Des syndicats ont dénoncé jeudi des primes versées par la SNCF à des non-grévistes avec leur paie de janvier pour les remercier de leur «professionnalisme», «implication» et «grande disponibilité» pendant la grève contre la réforme des retraites débutée le 5 décembre.

«Dans la bataille contre la réforme des retraites, le patronat met les moyens des entreprises au service de la politique du gouvernement. Et après, c'est nous qu'on traite de partisans !!! La CGT-Cheminots va engager des procédures !», a protesté dans un tweet Laurent Brun, secrétaire général du premier syndicat de la SNCF.

«La stratégie est en consultation avec notre conseil juridique», a précisé Laurent Brun , en s'appuyant sur les articles L2511-1 et L1132-2 du Code du Travail, ainsi que sur «la jurisprudence de la Cour de cassation».

«Pratique illégale et discriminatoire»

Accusant la direction de «pratique illégale et discriminatoire», SUD-Rail «ne s'interdit pas de saisir la justice», a indiqué dans un communiqué le troisième syndicat du groupe ferroviaire, qui dénonce aussi «d'autres procédés pour gratifier les non-grévistes, comme une soirée organisée dans un grand hôtel» à Paris.

Auparavant, Bérenger Cernon, responsable de la CGT-Cheminots à la gare de Lyon, à Paris, signalait dans un tweet que la direction de la SNCF avait octroyé des primes «de 300 à 1500 euros» à des non-grévistes. «Dans le même temps, elle nous explique que l'on doit vendre des actifs et faire des économies drastiques», critiquait-il.

Dans son tweet, Bérenger Cernon reproduit un extrait d'un courrier où un salarié se voit décerner «une gratification exceptionnelle de 500 euros» sur sa «paie de janvier» afin de le «remercier pour (son) professionnalisme, (son) implication et (sa) grande disponibilité dans le cadre du mouvement de grève ayant débuté le 5 décembre».

Ce salarié - «un cadre» - a décidé de verser sa prime à une caisse de grève pour «soutenir financièrement» les grévistes, faute d'avoir pu lui-même faire grève, a déclaré Bérenger Cernon.

«Ce n'est pas la première fois» que des non-grévistes reçoivent des primes, a ajouté Bérenger Cernon. «D'habitude, les choses étaient faites de manière plus sournoise», avec des «invitations au restaurant ou en boîte de nuit, journées libres, ou primes n'ayant rien à voir avec l'assiduité en période de grève», a indiqué Laurent Brun.

La SNCF assume

De son côté, dans une déclaration à la presse, la direction de la SNCF «confirme et assume l'attribution par des managers locaux de primes exceptionnelles à certains agents qui se sont mobilisés de façon exceptionnelle et sur une période particulièrement longue pour assurer la continuité du service public pendant la grève».

«L'engagement et le surcroît d'activité de ces agents non-grévistes ont permis aux trains de circuler y compris les week-ends et pendant les fêtes, aux postes d'aiguillage d'être tenus, et aux voyageurs d'être correctement informés pendant toute la période», ajoute la direction.

Avocat spécialiste en droit du travail, Me Eric Rocheblave a souligné que «la Cour de cassation a déjà jugé qu' est discriminatoire l'attribution par l'employeur d'une prime aux salariés selon qu'ils ont participé ou non à un mouvement de grève ». Selon la Cour, «pour attribuer une prime aux seuls salariés non-grévistes, l'employeur doit caractériser un surcroît de travail» pour ces salariés, a-t-il ajouté. (afp/nxp)

Créé: 31.01.2020, 11h17

Articles en relation

Réforme des retraites: mobilisation moins forte

France Mercredi, les manifestants étaient moins nombreux pour protester contre la réforme des retraites, en France. Plus...

Retraites: les opposants de nouveau dans la rue

France Alors que l'exécutif reste déterminé, les opposants à la réforme des retraites vont défiler une nouvelle fois mercredi en France. Plus...

La SNCF «pas très loin du milliard» de pertes

France Jeudi, la grève contre la réforme des retraites se poursuivaient. La SNCF a communiqué sur le coût de cette grève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.