Passer au contenu principal

«Sommet de la dernière chance» entre Poutine, Merkel, Hollande et Porochenko

La tension est palpable ce soir à Minsk, où s'ouvrent des discussions délicates. La paix est possible, mais volonté est-elle là? Décryptage.

François Hollande, Angela Merkel et Petro Porochenko ont retrouvé mercredi Vladimir Poutine à Minsk.
François Hollande, Angela Merkel et Petro Porochenko ont retrouvé mercredi Vladimir Poutine à Minsk.
AFP

« La photo de famille ? Ca attendra ! » Cette conseillère de François Hollande vient de prévenir: les négociations à Minsk ont commencé et elles risquent de durer longtemps. Dans un salon doré du palais de l’Indépendance de la capitale biélorusse, le président français est depuis plus d’une heure enfermé ce soir avec le président ukrainien Petro Porochenko, le chef du Kremlin Vladimir Poutine et la chancelière allemande Angela Merkel pour un sommet qui pourrait être celui de «la dernière chance» pour la paix en Ukraine, après près d’un an de combats et plus de 5000 victimes.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.