Spanghero restera dans le giron familial

FranceLe tribunal de commerce de Carcassonne a retenu vendredi l'offre de reprise du fondateur de l'entreprise Spanghero, Laurent Spanghero, qui s'est engagé à sauver 90 des 230 emplois de cette entreprise.

L'entreprise de Castelnaudary (Aude) était au cœur du scandale de la viande de cheval en début d'année 2013.

L'entreprise de Castelnaudary (Aude) était au cœur du scandale de la viande de cheval en début d'année 2013. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'entreprise agro-alimentaire était menacée de disparition après le scandale de la viande de cheval. Le tribunal «homologue le plan de cession de la SAS Spanghero au profit de Laurent Spanghero» et «prend acte de la reprise de 90 salariés», indique le jugement.

Le tribunal «prend acte de ce que M. Spanghero s'engage à ne pas céder les actifs pendant cinq ans et à garder le personnel repris au moins pendant deux ans» et ajoute que la «prise de possession sera immédiate».

Famille du rugby

Laurent Spanghero, 74 ans, issu d'une famille illustre du rugby français, avait fondé la société à Castelnaudary dans l'Aude en 1970 avec son frère Claude avant de la céder en 2009 pour un euro symbolique à la coopérative basque Lur Berri.

A ses côtés dans le projet de reprise figurent deux associés, un promoteur immobilier de Narbonne Jacques Blanc et la société de capital-risque Investeam. La société Spanghero avait été désignée mi-février comme un acteur primordial du scandale par le gouvernement.

La société, affirmait le gouvernement, revendait en connaissance de cause de la viande chevaline comme viande de boeuf. Cette viande était achetée par des entreprises fabriquant elles-mêmes des plats cuisinés pour de grandes enseignes. Une enquête judiciaire est toujours en cours à Paris. (ats/nxp)

Créé: 05.07.2013, 16h17

Articles en relation

Spanghero supprime 240 emplois

Lasagnes au cheval L'entreprise Spanghero, au cœur du scandale de la viande de cheval, a annoncé la suppression de 240 emplois. Une reprise partielle du personnel est toutefois envisagée. Plus...

Spanghero, en liquidation judiciaire, est à vendre

Viande de cheval Spanghero, l'entreprise au cœur du scandale de la viande de cheval, a été placée vendredi en liquidation judiciaire avec la possibilité de poursuivre ses activités pendant trois mois. Plus...

Après le cheval, du mouton prohibé chez Spanghero

France Après la viande de cheval, l'entreprise Spanghero va devoir s'expliquer sur la présence dans ses entrepôts de 57 tonnes de mouton britannique dont l'importation est théoriquement interdite depuis l'épidémie de vache folle. Plus...

Spanghero porte plainte pour tromperie et escroquerie

Scandale alimentaire La société française Spanghero, mise en cause dans le scandale de la viande de cheval, a déposé plainte jeudi auprès du procureur de la République de Paris pour tromperie et escroquerie. Plus...

La société Spanghero appelle à l'aide

Viande de cheval Citée en première ligne dans le scandale des lasagnes de bœuf à la viande de cheval, Spanghero a demandé l'ouverture d'une procédure de sauvegarde. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.