Une Suédoise veut faire tomber Julian Assange

ViolAccusant le fondateur de WikiLeaks de viol, une Suédoise a appelé mercredi la justice de son pays à faire pression sur l'Equateur pour que Julian Assange réponde de ses actes.

Depuis juin 2012, Julian Assange est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres afin d'échapper à un mandat d'arrêt européen émis par la Suède.

Depuis juin 2012, Julian Assange est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres afin d'échapper à un mandat d'arrêt européen émis par la Suède. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'une des deux Suédoises qui accusent de viol le fondateur de WikiLeaks, Julian Assange, a demandé mercredi à son gouvernement de «mettre la pression» sur l'Equateur pour s'assurer qu'il soit livré à la Justice suédoise.

«La Suède doit mettre la pression sur l'Equateur pour qu'Assange soit remis à la Suède», écrit Me Elisabeth Massi Fritz, qui a récemment repris le dossier d'une des plaignantes, dans un communiqué.

«Les spéculations dans les médias ont été nombreuses et directement erronées. (...) Il ne s'agit pas d'une forme quelconque de conspiration comme certains médias l'ont affirmé. Ma cliente est plaignante et en même temps victime», a-t-elle poursuivi.

En 2010, deux jeunes femmes ont porté plainte contre l'Australien pour viol et agression sexuelle dans la région de Stockholm.

Réfugié à Londres

Depuis juin 2012, Julian Assange est réfugié à l'ambassade d'Equateur à Londres afin d'échapper à un mandat d'arrêt européen émis par la Suède. Il clame son innocence et affirme que s'il est envoyé en Suède, il risque à terme d'être extradé vers les Etats-Unis, dont WikiLeaks avait publié en 2010 une masse de documents militaires et diplomatiques confidentiels.

Il craint d'y encourir la peine de mort ou la prison à vie.«Je peux constater que les affirmations d'Assange sur une extradition vers les Etats-Unis (...) sont simplement une manière de contourner les systèmes et les lois des différents pays pour échapper à la responsabilité des actes dont il est aujourd'hui soupçonné», a ajouté Me Massi Fritz.

Dans cette affaire, la Suède attend l'application par la Grande-Bretagne du mandat d'arrêt. Le gouvernement ne souhaite pas interférer dans la procédure, et la Justice exclut d'interroger Julian Assange ailleurs qu'en Suède.

En avril, l'autre plaignante avait confié par écrit les épreuves qu'elle avait subies, s'exprimant pour la première fois publiquement sur cette affaire, d'après les médias suédois. (afp/nxp)

Créé: 22.05.2013, 16h09

Articles en relation

WikiLeaks publie 1,7 million de documents diplomatiques

Révélations Le site internet WikiLeaks va publier ce lundi plus de 1,7 million de documents diplomatiques secrets américains datant des années 1970, a annoncé son fondateur Julian Assange. Plus...

La Suède pourrait durcir encore sa loi sur le viol

Criminalité Le gouvernement suédois a proposé mardi d'élargir encore la définition du viol alors que les partisans de Julian Assange, réclamé par Stockholm, estiment déjà la législation suédoise trop répressive. Plus...

Londres espère une solution diplomatique pour Assange

WIKILEAKS Le Royaume-Uni a réaffirmé sa détermination lundi, au lendemain de la réélection du président équatorien, à trouver une "solution diplomatique pour sécuriser l'extradition vers la Suède" du fondateur de WikiLeaks. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.