Passer au contenu principal

La tentation de l’indépendance en Corse

Emmanuel Macron est attendu la semaine prochaine sur l’île alors que le camp nationaliste vient de remporter les élections locales.

La victoire sans appel des nationalistes lors des élections territoriales de décembre a laminé les clans politiques traditionnels.
La victoire sans appel des nationalistes lors des élections territoriales de décembre a laminé les clans politiques traditionnels.
GETTY IMAGES

Ils seront des dizaines de milliers de nationalistes à défiler samedi sur le cours Napoléon à Ajaccio. En ligne de mire: la venue mardi d’Emmanuel Macron. Le président y est attendu pour une commémoration très symbolique, celle du 20e anniversaire de l’assassinat du préfet Claude Erignac. L’émotion créée par le souvenir de ce crime n’est guère propice à l’apaisement. Le 6 février 1998, c’est dans un café situé en face de la préfecture que les assassins attendaient la sortie de la voiture de Claude Erignac.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.