Passer au contenu principal

AttentatThalys: les ministres européens sur le pied de guerre

Le djihadiste marocain a déclaré à un juge d'instruction français qu'il «comptait s'en prendre à des Américains» lorsqu'il a attaqué un train reliant Amsterdam à Paris, en août 2015. (15 décembre 216).
L'un des trois héros américains du Thalys, Spencer Stone, a été poignardé à plusieurs reprises à Sacramento (jeudi 8 octobre 2015).
«Les voyageurs sont en sécurité, la situation est maîtrisée. Le train est à l'arrêt et les services d'urgence sont sur place» a twitté Thalys (Vendredi 21 août 2015)
1 / 25

Agresseur du Thalys pas repéré en France

Cazeneuve défend les services de renseignements

Mis en examen

Déterminer son «parcours»

Expulser les islamistes radicaux

AFP