Des tonnes de glace en route pour Paris

COP21De la glace récoltée au Groenland va être installée sur la place de la République pour sensibiliser aux enjeux de la conférence sur le climat.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«La glace qu'on va mettre à Paris représente un dixième de ce qui fond en une seconde en été au Groenland», a expliqué à l'AFP mercredi le géologue danois Minik Thorleif Rosing, qui est derrière le projet avec l'artiste dano-islandais Olafur Eliasson.

Ces 12 immenses blocs d'une dizaine de tonnes chacun ont été découpés depuis des icebergs flottant au large de Nuuk, la capitale groenlandaise. Emmenés par bateau jusqu'à Aalborg (Danemark), ils doivent être envoyés d'ici à la fin du mois par la route à Paris.

Ils seront ensuite placés en forme d'horloge sur la place, où ils fonderont au cours de la conférence. Les attentats du 13 novembre pourraient changer le lieu ou la date, mais mercredi, l'installation était maintenue.

Celle-ci est conçue comme un hommage à l'Arctique, durement touché par le réchauffement climatique. «C'est une façon de rendre les chiffres concrets et les faits accessibles à nos émotions», a souligné M. Rosing.

L'objectif du sommet climat à Paris est de négocier un accord mondial qui permette de limiter la hausse des températures à 2°C par rapport aux niveaux pré-industriels. (afp/nxp)

Créé: 18.11.2015, 21h57

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.