Passer au contenu principal

Après trois mois, qu’ai-je compris de Macron?

Nouveau correspondant à Paris, Alain Rebetez racontera la France d’Emmanuel Macron. Après trois mois de rencontres et de reportages, une première esquisse en quatre chapitres.

Il a cru en lui-même seul contre tous: derrière Emmanuel Macron, on ne peut s’empêcher d’évoquer l’ombre gigantesque de De Gaulle.
Il a cru en lui-même seul contre tous: derrière Emmanuel Macron, on ne peut s’empêcher d’évoquer l’ombre gigantesque de De Gaulle.
Keystone

Reconnaissons-le. Vu de Suisse, le surgissement d’Emmanuel Macron dans la campagne présidentielle, il y a bientôt deux ans, avait tout pour éveiller nos sympathies. Dans une France marquée par l’impuissance, voilà un homme qui dénonçait la stérilité de ce qui passe volontiers à nos yeux pour un sport national: l’art des jeux politiques gratuits. Voilà quelqu’un qui, enfin, osait dresser le constat d’une alternance où la seule préoccupation des partis est de défaire ce que leurs adversaires ont réalisé ou d’empêcher ce qu’ils veulent réaliser.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.