Trois proches de Berlusconi condamnés

ProstitutionTrois proches de Silvio Berlusconi ont été condamnés vendredi à des peines de cinq à sept ans de prison pour incitation à la prostitution, a annoncé la présidente du tribunal.

Silvio Berlusconi et Rubi.

Silvio Berlusconi et Rubi. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois des proches de Silvio Berlusconi ont été condamnés vendredi à Milan à des peines de prison pour lui avoir fourni de jeunes prostituées. Au même moment, un autre tribunal examinait une affaire dans laquelle l'ex-chef du gouvernement italien est accusé d'avoir «acheté» un sénateur.

La première affaire concerne le procès Ruby bis, du surnom de la Marocaine mineure à l'époque des faits. L'ex-agent de starlettes Lele Mora et le présentateur de télévision Emilio Fede ont été condamnés à sept ans de prison et sont interdits à vie d'exercer un mandat public. L'ex-conseillère régionale et ancienne hygiéniste dentaire du «Cavaliere», Nicole Minetti, a, elle, écopé de cinq ans de prison.

Tous trois étaient jugés pour incitation à la prostitution de jeunes femmes, dont Ruby, la seule mineure, dans des fêtes organisées dans la luxueuse villa de Silvio Berlusconi à Arcore, près de Milan.

Des «orgies bachiques»

Dans son réquisitoire, le procureur avait parlé d'«orgies bachiques» à propos de ces soirées. Le parquet avait comparé les trois accusés à des «goûteurs de bons vins», estimant qu'ils obtenaient de nombreux avantages financiers de M. Berlusconi, «car ils connaissaient tous les secrets» des soirées à Arcore.

Ce procès est le second volet du scandale Rubygate dans lequel Silvio Berlusconi a été condamné le 24 juin, en première instance, à sept ans de prison et l'interdiction à vie d'exercer un mandat public pour abus de pouvoir, ayant utilisé sa position pour faire libérer la jeune Ruby interpellée à Milan pour un larcin, et prostitution de mineure.

Alors que ses proches attendaient le verdict de Milan, un autre magistrat, à Naples cette fois-ci, a examiné directement son cas dans une affaire de corruption de sénateur.

Sénateur débauché

L'affaire remonte aux élections législatives de 2006, remportées de justesse par la coalition hétéroclite de gauche dirigée par Romano Prodi, qui ne devançait Silvio Berlusconi que d'une poignée de voix au Sénat. Quelques mois à peine après les élections, Sergio De Gregorio, l'un des sénateurs quittait le camp de M. Prodi pour passer dans celui du «Cavaliere».

Cette décision allait accélérer la chute du gouvernement de gauche, qui a jeté l'éponge en 2008. Selon le parquet, M. Berlusconi a versé trois millions d'euros, dont deux millions en espèces, à Sergio De Gregorio pour le débaucher.

La défense de M. Berlusconi soutient que le tribunal de Naples, dont est originaire M. De Gregorio, n'est pas compétent dans cette affaire qui devrait être examinée à Rome, siège du Sénat.

Le magistrat en charge de l'affaire a reporté la suite de l'audience au 16 septembre et indiqué qu'il prendrait la décision de renvoyer ou non le «Cavaliere» le 23 octobre. (ats/nxp)

Créé: 19.07.2013, 18h32

Articles en relation

Un proche de Berlusconi évoque «excès» et «débauche»

Soirées «bunga bunga» Agent dans le milieu du spectacle, Lele Mora est l'une des trois personnes poursuivies pour incitation à la prostitution de mineure devant un tribunal de Milan. L'homme a livré un jugement sévère sur ces soirées. Plus...

Berlusconi promet de «résister»

Revue de presse Au lendemain de la condamnation de Silvio Berlusconi dans le procès du Rubygate, la presse italienne se déchaîne. Il Cavaliere, lui, semble ne pas se démonter. Plus...

Berlusconi pourrait être privé de son mandat de sénateur

Affaire Mediaset La Cour constitutionnelle italienne a rejeté un recours crucial de Silvio Berlusconi en vue d'obtenir l'annulation d'une condamnation pour fraude fiscale. Une décision qui pourrait l'obliger à renoncer à tout mandat électoral. Plus...

La défense de Berlusconi demande l'acquittement

Procès Rubygate La défense de Silvio Berlusconi, accusé dans le procès Rubygate d'abus de pouvoir et prostitution de mineure, a demandé lundi l'acquittement pour l'ex-chef du gouvernement italien, contre lequel le parquet a demandé six ans de prison. Plus...

Ruby dit avoir menti sur ses nuits avec Berlusconi

Prostitution Ruby a répété vendredi à la justice qu'elle n'avait jamais eu de «contacts corporels» avec Silvio Berlusconi lorsqu'elle était mineure, contrairement à ses premières affirmations. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...