Passer au contenu principal

Le tueur de Chevaline aurait éliminé les témoins d'un drame local

Entrée en fonction en octobre, la nouvelle procureure d'Annecy dit apporter un regard nouveau. Le Parisien écrit que le cycliste aurait été tué le premier.

Lucien Fortunati (Archives)

L'arrivée début octobre d'une nouvelle procureure à Annecy a ravivé la curiosité des médias sur l'énigme du quadruple meurtre survenu le 5 septembre 2012 tout près du hameau de Chevaline, sur la commune de Doussard, au sud du lac d'Annecy. Dans une interview publiée le 5 octobre par l'hebdomadaire Le Messager, la magistrate Véronique Denizot, qui succède à Eric Maillaud, muté à Clermont-Ferrand, déclare: «J’espère que ça ne deviendra pas une énigme judiciaire. Il y a du changement, avec l’arrivée d’un nouveau juge d’instruction et la mienne, on peut apporter un regard nouveau.»

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.