Passer au contenu principal

ConflitL'Ukraine veut fermer ses frontières avec la Russie

Le président ukrainien envisage temporairement cette solution à cause de «l'ingérence» de la Russie. Le règlement du conflit semble être dans une impasse.

Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)
Kiev doit chercher à convaincre la Cour internationale de Justice lundi que Moscou soutient le «terrorisme». (Lundi 5 mars 2017)
Keystone
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)
Le FMI et l'Ukraine sont parvenus à un accord préliminaire pour verser une nouvelle aide à ce pays en proie à la crise et à la violence. (Samedi 4 mars 2017)
Keystone
A firefighter clears debris in Avdiivka after heavy shelling by pro-Russian rebels on February 25, 2017.Sixteen Ukrainian soldiers were wounded within a 24-hour period in clashes with pro-Russian rebels in the conflict-torn east, despite a fresh truce struck last week, the army said. / AFP PHOTO / ANATOLII STEPANOV
A firefighter clears debris in Avdiivka after heavy shelling by pro-Russian rebels on February 25, 2017.Sixteen Ukrainian soldiers were wounded within a 24-hour period in clashes with pro-Russian rebels in the conflict-torn east, despite a fresh truce struck last week, the army said. / AFP PHOTO / ANATOLII STEPANOV
Keystone
1 / 131

Le président ukrainien Petro Porochenko a ordonné au gouvernement de se préparer à d'éventuelles fermetures temporaires des 2300 km de frontières du pays avec la Russie, selon un décret publié ce jeudi 25 septembre.

Le décret, pris après cinq mois de combats dans l'est du pays entre l'armée régulière et des rebelles prorusses, autorise le gouvernement à fermer les frontières terrestres et maritimes aux véhicules et aux piétons.

La Russie accusée d'ingérence

Cette décision est prise «en relation avec l'ingérence continue de la Fédération de Russie dans les affaires intérieures de l'Ukraine», précise le texte du décret.

L'Ukraine, de même que les Occidentaux, accusent la Russie d'avoir envoyé des troupes dans l'est du pays en soutien aux rebelles qui réclament l'indépendance des régions russophones dans les mois qui ont suivi le renversement du président prorusse Viktor Ianoukovitch en février dernier.

Moscou s'est en outre emparé de la Crimée, une péninsule du sud de l'Ukraine, à la faveur d'un «référendum» en mars qui n'a pas été reconnu par la communauté internationale.

Impasse

Le décret du président Porochenko est annoncé alors qu'une trêve est observée sur le terrain depuis un plan de paix signé samedi à Minsk entre l'Ukraine, les rebelles, la Russie et l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Mais le règlement politique du conflit semble dans l'impasse, les rebelles ayant rejeté une offre de statut spécial pour les régions séparatistes votée par le parlement de Kiev à l'initiative du président.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.