Valérie Trierweiler ne serait pas d'accord avec la rupture

Hollande/TrierweilerSelon sa biographe, l'ex-compagne de François Hollande ne serait pas d'accord sur sa séparation avec le président. Elle prévient que Valérie Trierweiler ne se laissera pas faire.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après l'annonce samedi soir par François Hollande de sa rupture officielle avec Valérie Trierweiler, les médias français reviennent dimanche sur l'affaire. A commencer par RTL qui affirme que l'ex-Première Dame de France ne serait pas d'accord avec la décision du président.

«Valérie Trierweiler laisse l'initiative de son acte au président,» a analysé Nadia Le Brun, co-auteur de La Dame de Pique, une biographie de la désormais ex-première dame, parue en 2012. «Ce qui veut dire qu'elle n'est pas d'accord avec la décision de François Hollande, explique l'auteure. Elle estime que l'ancienne compagne du président «n'a pas négocié comme elle voulait sa sortie».

«Elle ne se laisse pas faire»

Elle précise que Valérie Trierweiler n'est pas du genre à se faire répudier comme les favorites des rois de jadis. «C'est une femme qui ne se laisse pas faire», prévient Nadia Le Brun. Elle garde toute sa liberté d'agir, estime-t-elle.

Invité du Grand Rendez-vous Europe1/i Télé/Le Monde, le ministre du Travail, Michel Sapin, proche de François Hollande, a estimé dimanche que l’annonce de la rupture entre François Hollande et Valérie Trierweiler relevait d’«une décision nécessaire» pour des raisons de «clarté», ajoutant qu’«aujourd’hui il n’y a plus de statut de première dame».

«C’est une décision de l’ordre de l’intime, du privé, même si lorsqu’on est président de la République par ailleurs, il y a une part de public dans toute part de sa vie privée, c’est une décision de l’ordre de l’intime d’un couple qui doit être respecté en tant que tel», a commenté Michel Sapin. Il a ajouté que cette décision annoncée par le président de la République était «attendue (...) avec compréhension, attendue avec curiosité par certains, attendue avec voyeurisme par trop de monde».

Un tweet de remerciement

Samedi soir, Valérie Trierweiler a exprimé sur Twitter «toute (sa) gratitude» à «l’extraordinaire personnel de l’Elysée,» faisant part également de son «émotion au moment du départ»" dans une première réaction à sa rupture avec François Hollande.

Dimanche Valérie Trierweiler s'est envolée pour Bombay à l’occasion d’un déplacement humanitaire pour soutenir l’ONG Action contre la faim (ACF). Ce déplacement prévu de longue date est financé par des entreprises, partenaires privés de l’association.

Elle va mieux

Son entourage a indiqué qu'elle allait mieux et qu'elle était en bons termes avec François Hollande. Elle a eu un déjeuner jeudi avec le Président, notamment pour préparer leur séparation officielle et ses suites. Ce déjeuner s’est bien passé et elle est aujourd’hui en bons termes avec son ex-compagnon, a assuré une source citée par l'AFP.

Si elle a maintenu ce voyage prévu de longue date, c’est qu’elle va mieux qu’auparavant, a souligné un proche. Il a précisé en outre que sa sécurité serait assurée en Inde par son garde du corps habituel.

Très atteinte par la révélation dans la presse people de la liaison du chef de l’Etat avec l’actrice Julie Gayet, la journaliste, 48 ans, qui vivait depuis 2007 avec François Hollande, avait dû être hospitalisée durant une semaine, avant d’aller se reposer quelques jours à la résidence présidentielle de La Lanterne, proche du parc du Château de Versailles .

Créé: 26.01.2014, 11h11

Articles en relation

Hollande a annoncé sa séparation avec Valérie Trierweiler

Affaire Julie Gayet Le président français François Hollande a officialisé samedi soir sa séparation avec sa compagne. Plus...

Valérie Trierweiler désavoue les propos de son avocate

Affaire Hollande/Gayet Valérie Trierweiler a désavoué son avocate qui a «parlé sans savoir». Par ailleurs, elle ira dimanche à Bombay pour soutenir l'ONG Action contre la faim. Plus...

Trierweiler veut rester la première dame, selon «Closer»

Affaire Hollande-Gayet Dans sa nouvelle édition spéciale, Closer revient sur la scène de ménage de Valérie Trierweiler à l'Elysée: «Il y a eu un peu de casse, mais pas pour 3 millions d’euros de dégâts». Plus...

Galerie photo

Valérie Trierweiler, Première dame de France

Valérie Trierweiler, Première dame de France La compagne de François Hollande succès à Carla Bruni-Sarkozy. Sans être mariée.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.