Les autres Européens sont «jaloux», selon Wolfgang Schäuble

Crise de la detteLe ministre allemand des Finances a justifié lundi soir les critiques dont son pays est la cible en Europe par la jalousie des autres pays, dans une interview télévisée.

Wolfgang Schäuble: «Chypre est dans une situation difficile. Les gens à Chypre vont vivre une période difficile. C'est inévitable.»

Wolfgang Schäuble: «Chypre est dans une situation difficile. Les gens à Chypre vont vivre une période difficile. C'est inévitable.» Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans une interview télévisée, le ministre allemand a expliqué que son pays était la cible de critiques en Europe provoquées par la jalousie des autres pays voisins.

«C'est toujours comme cela, c'est comme dans une classe (à l'école), quand on a parfois de meilleurs résultats, ceux qui ont un peu plus de difficultés sont un peu jaloux», a déclaré le ministre sur la chaîne de télévision publique ZDF, en réponse à une question sur les critiques qui se multiplient contre l'Allemagne, notamment en Europe du sud.

Il a cependant contesté que les Allemands passent pour les «méchants» en Europe, comme le suggérait la journaliste qui l'interrogeait. «Ce n'est pas comme ça. Les autres pays savent très bien que nous assumons nos responsabilités», a-t-il dit, rappelant l'implication des contribuables allemands dans les différents plans d'aide aux pays européens en difficultés.

Passé nazi

Cette solidarité «est dans notre propre intérêt. Nous profitons de l'Europe, de ses possibilités de débouchés (commerciaux), de son grand marché», a-t-il dit. «Mais chacun doit respecter ses engagements. Chacun doit mettre ses budgets en ordre. Chacun doit être économiquement compétitif. Et celui qui prend de trop grands risques doit aussi finalement en supporter les coûts», a ajouté Wolfgang Schäuble.

«Chypre est dans une situation difficile. Les gens à Chypre vont vivre une période difficile. C'est inévitable», a-t-il affirmé.

L'Allemagne, perçue comme la puissance insufflant les politiques d'austérité en Europe, a été prise pour cible avec des allusions à son passé nazi dans des manifestations ces derniers jours à Chypre, comme auparavant en Grèce, en Italie, au Portugal ou en Espagne. La chancelière Angela Merkel a même souvent fait l'objet de carricatures la comparant à Adolf Hitler. (afp/nxp)

Créé: 25.03.2013, 23h47

Articles en relation

Les banques rouvriront mardi, sauf les deux plus grandes

Chypre Toutes les banques, sauf les deux plus grandes, la Bank of Cyprus et la Laiki Bank, fermées depuis le 16 mars rouvriront mardi, a annoncé lundi soir l'agence de presse gouvernementale CNA. Plus...

Chypre évite la banqueroute, ses banques en paient le prix

Finance Chypre a évité la banqueroute grâce à un plan de sauvetage de dernière minute. Ses deux principales banques en paieront néanmoins le prix, de même que la zone euro qui ne sort pas indemne d’une semaine de fortes tensions. Plus...

Chypre, 5e pays de l'UE à être sous assistance

Sauvetage Nicosie va bénéficier d'un plan d'aide international, après la Grèce, l'Irlande, le Portugal, et l'Espagne qui a reçu une aide ciblée de la zone euro pour son secteur bancaire. Plus...

Chypre sacrifie ses deux grandes banques

Accord Chypre a trouvé lundi un accord avec l'UE et le FMI pour éviter la faillite et la sortie de la zone euro. Il prévoit de restructurer la première banque du pays et de fermer la deuxième, contre une aide de 10 milliards d'euros. Plus...

Moment de vérité pour Chypre à Bruxelles

Crise Le président chypriote est à Bruxelles pour une réunion de la dernière chance avec les bailleurs de fonds internationaux, sous la menace d'une faillite du pays et d'une sortie de l'euro. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 19 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...