Everest: des alpinistes perdent encore la vie

NépalLa haute saison bat actuellement son plein sur l'Everest, au point que des embouteillages se forment à proximité où l'oxygène se raréfie.

La libéralisation de l'ascension par les autorités népalaises dans les années 1990 a encouragé des expéditions commerciales et multiplié les alpinistes sur les parois.

La libéralisation de l'ascension par les autorités népalaises dans les années 1990 a encouragé des expéditions commerciales et multiplié les alpinistes sur les parois. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois nouveaux alpinistes ont péri sur l'Everest, portant à sept jusqu'ici le nombre de décès cette saison sur le toît du monde encombré, ont annoncé vendredi les autorités et des organisateurs d'expéditions.

«Deux alpinistes indiens supplémentaires sont morts sur l'Everest hier», a déclaré à l'AFP Mira Acharya, porte-parole du département du tourisme du Népal. Des organisateurs d'expéditions ont ajouté qu'un troisième alpiniste avait également péri.

La haute saison bat actuellement son plein sur la montagne de 8.848 m, au point que des embouteillages d'alpinistes se forment à proximité du sommet où l'oxygène se raréfie. Entre fin avril et fin mai, la météo offre une courte fenêtre de conditions moins extrêmes et plus propices à l'ascension.

Kalpana Das, 52 ans, avait atteint le sommet mais elle est décédée jeudi après-midi tandis qu'elle descendait. Un autre grimpeur indien, Nihal Bagwan, 27 ans, a aussi trouvé la mort sur le chemin du retour.

«Il était coincé dans l'embouteillage pendant plus de douze heures et était épuisé. Des guides sherpas l'ont ramené au camp 4 mais il a rendu son dernier souffle là-bas», a relaté Keshav Paudel de l'agence Peak Promotion.

De l'autre côté de la montagne, un alpiniste autrichien de 65 est mort sur la voie tibétaine, moins fréquentée que la népalaise, a annoncé son organisateur d'expédition. Cinq personnes avaient perdu la vie l'année dernière sur l'Everest.

La libéralisation de l'ascension par les autorités népalaises dans les années 1990 a encouragé des expéditions commerciales et multiplié les alpinistes sur les parois. Cette année, le Népal a émis pour la saison de printemps le nombre record de 381 permis, au prix unitaire de 11.000 dollars, selon les dernières données disponibles.

Chaque titulaire d'un permis étant accompagné d'un guide, cela signifie qu'environ 750 personnes s'élanceront sur la même voie en quelques semaines.

Au moins 140 autres ont reçu des permis pour escalader l'Everest depuis le flanc nord au Tibet, selon des opérateurs d'expéditions.

Au total, le nombre d'alpinistes sur l'Everest pourrait cette année dépasser le record atteint l'an dernier qui avait vu 807 personnes atteindre le sommet.

L'Everest a été conquis pour la première fois en 1953 par le Népalais Tenzing Norgay et le Néo-Zélandais Edmund Hillary. (afp/nxp)

Créé: 24.05.2019, 09h52

Articles en relation

Un embouteillage sur l'Everest fait 2 morts

Népal Plusieurs dizaines d'alpinistes ont profité d'un temps plus clair pour grimper sur l'Everest. Un Américain et une Indienne ont perdu la vie en raison de la trop grande affluence. Plus...

24e Everest pour un sherpa népalais

Népal Le guide de montagne népalais bat un nouveau record du nombre d'ascensions du Toit du Monde. Une semaine plus tôt, il fêtait sa 23e ascension. Plus...

Un sherpa a atteint l'Everest pour la 23e fois

Népal C'est un record historique que détient désormais un guide de montagne népalais. Plus...

Il tente sa 8e ascension de l'Everest et en meurt

Alpinisme Un Japonais, amputé de neuf bouts de doigts, est décédé dans un camp à 7400 mètres d'altitude au pied de la grande montagne. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.