Passer au contenu principal

Evo Morales se rend en voyage à Cuba

L'ex-président bolivien, qui a fui son pays depuis près d'un mois, s'est rendu à Cuba vendredi, a annoncé Mexico.

La présidentielle se tiendra le 3 mai en Bolivie. Le candidat du MAS, le parti de l'ex-président Evo Morales, sera l'économiste Luis Arce. (Dimanche 9 février 2020)
La présidentielle se tiendra le 3 mai en Bolivie. Le candidat du MAS, le parti de l'ex-président Evo Morales, sera l'économiste Luis Arce. (Dimanche 9 février 2020)
AFP
L'ancien président bolivien Evo Morales a officialisé lundi sa candidature au Sénat lors des élections législatives du 3 mai. (Mardi 4 février 2020)
L'ancien président bolivien Evo Morales a officialisé lundi sa candidature au Sénat lors des élections législatives du 3 mai. (Mardi 4 février 2020)
Keystone
Lundi à 21h00 (03h00 en Suisse mardi), la page web du Tribunal suprême électoral bolivien (TSE) donnait Evo Morales (photo) en tête, avec 46,87% des voix, creusant l'écart avec son principal adversaire Carlos Mesa. (Lundi 21 octobre)
Lundi à 21h00 (03h00 en Suisse mardi), la page web du Tribunal suprême électoral bolivien (TSE) donnait Evo Morales (photo) en tête, avec 46,87% des voix, creusant l'écart avec son principal adversaire Carlos Mesa. (Lundi 21 octobre)
1 / 56

L'ancien président bolivien Evo Morales, qui était depuis près d'un mois au Mexique pour y obtenir l'asile politique, s'est rendu en voyage à Cuba vendredi, a indiqué le porte-parole de la diplomatie mexicaine, Roberto Velasco.

«Nous précisons qu'aujourd'hui (vendredi) M. Morales est parti dans la matinée en direction de Cuba», a écrit ce porte-parole sur Twitter. «D'après nos informations, il s'agit d'un voyage temporaire. Pour le moment ce sont les seuls renseignements disponibles», a-t-il ajouté.

Contraint de démissionner le 10 novembre après avoir été lâché par la police et l'armée, Evo Morales s'était envolé le 12 pour le Mexique, dirigé par un président de gauche, Andrés Manuel Lopez Obrador. Ce dernier a épousé la thèse de l'ancien chef d'État bolivien selon laquelle ce dernier a été victime d'un «coup d'État».

Bolivie: Evo Morales emporté par la contestation

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.