L'ex-chef de campagne de Trump veut une enquête

Etats-UnisAyant appris qu'il avait été placé sur écoute par le FBI, Paul Manafort a réclamé mardi une enquête fédérale.

Paul Manafort a dirigé la campagne du milliardaire républicain jusqu'en août 2016 avant d'être contraint à démissionner.

Paul Manafort a dirigé la campagne du milliardaire républicain jusqu'en août 2016 avant d'être contraint à démissionner. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Paul Manafort, l'ex-directeur de campagne du président américain Donald Trump, a réclamé mardi une enquête fédérale après des informations de CNN selon lesquelles il avait été l'objet d'écoutes téléphoniques par le FBI. Celles-ci ont eu lieu pendant et après la campagne présidentielle de 2016.

Alors que Paul Manafort est visé dans l'enquête sur des accusations d'ingérence russe dans le scrutin présidentiel américain, son porte-parole a estimé que c'était un délit de révéler l'existence de mandats FISA (du nom de la loi sur la surveillance extérieure, ndlr) émis par la Foreign Intelligence Surveillance Court (FISC). C'est ce tribunal chargé d'enquêter sur les affaires sensibles d'espionnage ou de terrorisme qui aurait autorisé les écoutes.

Le ministère de la justice «devrait immédiatement lancer une enquête sur ces fuites et examiner les motivations derrière l'effort entrepris par la précédente administration pour surveiller un opposant politique», a estimé le porte-parole.

Depuis 2014

Lundi, CNN a révélé que M. Manafort avait été l'objet d'écoutes téléphoniques entre 2014 et début 2016 puis à nouveau plus tard en 2016, jusqu'après l'élection présidentielle de novembre, en lien la deuxième fois avec l'enquête sur la possible ingérence russe dans le scrutin présidentiel.

La chaîne n'indique pas si le président américain a été enregistré ou non lors des échanges téléphoniques qu'il a vraisemblablement eus avec M. Manafort pendant cette période.

M. Manafort a dirigé la campagne du milliardaire républicain jusqu'en août 2016 avant d'être contraint à démissionner. (ats/nxp)

Créé: 20.09.2017, 02h31

Galerie photo

En images, la levée de boucliers contre Donald Trump

En images, la levée de boucliers contre Donald Trump Dès son investiture le 20 janvier 2016, Donald Trump a été contesté par des manifestations dans le monde entier.

Articles en relation

La Maison Blanche insinue que Comey ment

FBI La Maison Blanche a laissé entendre lundi que James Comey, ex-patron du FBI limogé par Trump, a menti devant le Congrès. Plus...

Trump: son ex-directeur de campagne perquisitionné

Affaire russe Paul Manafort avait dirigé la campagne présidentielle du président américain avant d'être contraint à la démission suite à des liens étroits avec la Russie. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.