L'ex-chef du FBI a enfreint certaines règles

Etats-UnisJames Comey, limogé en mai 2017 et qui s'est montré depuis très critique envers le président républicain, ne sera pas poursuivi en justice pour avoir enfreint les procédures.

L'ancien chef du FBI s'est bien affranchi des règles en conservant à son domicile certaines copies de ses notes.

L'ancien chef du FBI s'est bien affranchi des règles en conservant à son domicile certaines copies de ses notes. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ex-directeur du FBI James Comey a violé les règles de la police fédérale américaine en conservant des comptes-rendus de ses échanges avec Donald Trump. Il n'a en revanche pas transmis d'informations confidentielles à la presse, selon un rapport officiel publié jeudi.

James Comey, limogé en mai 2017 et qui s'est montré depuis très critique envers le président républicain, ne sera pas poursuivi en justice pour avoir enfreint les procédures. Il pourrait en revanche subir des sanctions administratives, selon un communiqué du ministère de la Justice. Entre janvier et avril 2017, le haut responsable avait pris des notes à l'issue de sept rencontres avec Donald Trump.

Fureur de Trump

Selon certains extraits, publiés dans la presse, le président lui avait demandé d'abandonner l'enquête contre l'un de ses conseillers mis en cause dans le cadre des investigations sur les ingérences russes dans la campagne présidentielle de 2016. Ces informations ont précipité la nomination du procureur spécial Robert Mueller, qui a enquêté pendant près de deux ans sur une possible collusion entre Moscou et l'équipe de campagne du milliardaire new-yorkais.

Furieux, Donald Trump a accusé à plusieurs reprises James Comey d'être un «menteur» et d'avoir organisé ces fuites. L'ancien chef du FBI s'est bien affranchi des règles en conservant à son domicile certaines copies de ses notes, en les partageant avec ses avocats et en autorisant l'un d'entre eux à transmettre des passages à un journaliste, a conclu l'inspecteur général du ministère de la Justice.

Aucune information classifiée

Les notes transmises ne contenaient toutefois aucune information classifiée, a souligné cette autorité indépendante chargée d'enquêter sur les abus éventuels commis dans les entités dépendant du ministère. «Comey avait d'autres options légales à sa disposition pour plaider pour la nomination d'un procureur spécial, ce qui était son but», écrit l'inspecteur général, en lui reprochant d'avoir donné «un mauvais exemple» aux 35'000 employés de l'organisation.

Malgré ces critiques, James Comey a immédiatement souligné sur Twitter que l'inspecteur n'avait «trouvé aucune preuve» de fuite «d'information classifiée». «Je n'ai pas besoin d'excuses publiques de ceux qui m'ont diffamé, mais un petit message, avec 'désolé nous avons menti à votre sujet', serait sympa», a-t-il ajouté.

La nomination d'un procureur spécial a empoisonné le mandat de Donald Trump pendant près de deux ans. Dans ses conclusions rendues publiques en avril, Robert Mueller a expliqué ne pas avoir trouvé de preuves d'une entente entre Moscou et la campagne Trump, tout en énumérant une série de pressions troublantes exercées par le président sur son enquête. (ats/nxp)

Créé: 29.08.2019, 19h05

Galerie photo

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche 2

En images, les décisions de Trump à la Maison Blanche 2 Dès son intronisation, le nouveau président a signé des décrets souvent controversés qui tranchent avec l'administration Obama. Sa présence à la Maison Blanche continue de faire des remous auprès des citoyens.

Articles en relation

L'ex-chef du FBI attaque Trump

Etats-Unis James Comey, ex-chef du FBI viré par Donald Trump, a attaqué lundi le président américain et a interpellé les républicains. Plus...

L'ancien chef du FBI assigné à comparaître

Etats-Unis Le président américain veut que le ministère de la Justice ouvre une enquête contre Hillary Clinton et James Comey. Plus...

Trump évoque un «désastre total» du FBI

Etats-Unis Dans un de ses habituels tweets matinaux, le président américain a vivement réagi à un rapport de l'Inspection générale sur le travail de James Comey, ex-patron du FBI. Plus...

Trump est «moralement inapte» à diriger le pays

Etats-Unis L'ex-directeur du FBI James Comey a qualifié Donald Trump de «moralement inapte» à diriger les USA, sur ABC, dernière salve d'une guerre des mots allant jusqu'à l'insulte. Plus...

Trump, un menteur invétéré selon Comey

Etats-Unis Selon le livre de l'ex-chef du FBI, James Comey, le président américain est un menteur invétéré au comportement mafieux. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.