L'ex-homme le plus riche du Brésil se rend à la justice

CorruptionEike Batista, considéré comme fugitif, recherché dans le cadre du scandale de corruption Petrobras, s'est livré à la justice.

Eike Batista.

Eike Batista. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ancienne plus grosse fortune du Brésil, l´homme d'affaires Eike Batista est arrivé lundi à Rio de Janeiro en provenance de New York pour se rendre aux autorités et répondre des accusations de corruption pesant contre lui, a annoncé la télévision.

À sa descente d'avion, vers 10h00 locales (12h00 GMT) il est monté à bord d'un véhicule de la Police Fédérale qui l'attendait sur le tarmac et l'a amené à l'Institut médico-légal (IML), a constaté une journaliste d'AFPTV.

L'ancien milliardaire est soupçonné par la justice brésilienne d'avoir versé 16,5 millions de dollars de pots-de-vin à l'ancien gouverneur de l'État de Rio de Janeiro, Sergio Cabral, emprisonné en octobre.

Jeudi, Eike Batista a fait objet d'un mandat d'arrêt dans le cadre d'une des ramifications de l'enquête sur le méga-scandale de corruption autour du géant pétrolier d'Etat Petrobras, impliquant les plus grands groupes de bâtiment et travaux publics du pays et des dizaines de politiciens.

En voyage aux USA

La police brésilienne avait tenté en vain de l'arrêter jeudi à son domicile de Rio. Ses avocats avaient alors déclaré qu'il se trouvait à New York pour raisons professionnelles mais qu'il avait l'intention de rentrer au Brésil pour se mettre à la disposition des autorités.

La police fédérale le considérait néanmoins comme fugitif et avait fait diffuser par Interpol un mandat d'arrêt international. «Je rentre pour répondre à la justice, comme c'est mon devoir», avait déclaré dimanche soir M. Batista à la chaîne de télévision brésilienne TV Globo, lors d'une interview réalisée dans la zone d'embarquement de l'aéroport JFK de New York.

Eike Batista, 60 ans, a déjà occupé la septième place du classement des plus grandes fortunes de la planète de Forbes, en 2012, mais a vu son empire s'effondrer l'année suivante, avec la faillite de sa compagnie pétrolière OGX.

L'ancien milliardaire sera incarcéré à la prison Ary Franco, dans la zone nord de Rio, qui dispose d'une capacité officielle de 968 places, mais où s'entassent en réalité plus de 2000 détenus, une situation habituelle dans le système pénitentiaire brésilien.

On ignorait dans l'immédiat s'il bénéficierait d'un régime de détention privilégié ou non. La loi brésilienne prévoit que les diplômés de l'enseignement supérieur envoyés en prison y sont séparés des autres détenus dans des ailes réservées et bénéficient de meilleures conditions. C'est le cas de l'ex-gouverneur de Rio Sergio Cabral et des autres personnes détenues dans le cadre du dossier Petrobras. Mais Eike Batista fait a priori exception à la règle dans la mesure où il n'est titulaire d'aucun diplôme. (AFP/nxp)

Créé: 30.01.2017, 06h57

Galerie photo

Lula et Rousseff dans la tourmente au Brésil (mars 2016-mars 2017)

Lula et Rousseff dans la tourmente au Brésil (mars 2016-mars 2017) Dilma Rousseff est engluée dans une crise politique historique, envenimée par le scandale de corruption Petrobras qui éclabousse l'ancien président Lula.

Articles en relation

Grand déballage en vue dans l'affaire Petrobras

Brésil Les aveux d'anciens cadres du géant du BTP Odebrecht va faire doubler le nombre de suspects, annonce le procureur. Plus...

Un juge de l'enquête Petrobras tué dans un crash

Brésil Un juge jouant un rôle clé dans l'enquête sur le vaste scandale de corruption Petrobras est mort dans un accident d'avion. Plus...

Petrobras: la Suisse condamne trois sociétés

Brésil Au total, la justice a demandé mercredi plus de 200 millions de francs, dans le cadre du scandale de corruption. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.