Un ex-ministre israélien arrêté

CorruptionUn ancien ministre et un haut conseiller israéliens ont été arrêtés pour une affaire de corruption lors de l'achat de sous-marins allemands.

La vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à Israël est suspendue à l'enquête de corruption.

La vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à Israël est suspendue à l'enquête de corruption. Image: Archives/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police israélienne a annoncé lundi avoir arrêté un ancien ministre et un haut conseiller. Les deux hommes sont soupçonnés d'être impliqués dans une affaire de corruption présumée liée à l'achat de trois sous-marins allemands par l'Etat hébreu.

Eliezer Sandberg a été interrogé et sa garde à vue a été prolongée jusqu'à mercredi, selon la police. Il avait été ministre des Sciences en 2003 et des Infrastructures en 2004, dans le gouvernement d'Ariel Sharon (droite).

Rami Tayeb, un conseiller du ministre de l'Energie Youval Steinitz, a également été arrêté et interrogé lundi selon la police. Sa garde a vue a aussi été prolongée jusqu'à mercredi. Un troisième suspect, présenté comme un ancien haut responsable du Conseil de sécurité nationale, a été interrogé dans le cadre de cette même affaire qui secoue Israël depuis plusieurs mois.

Signature reportée

Dimanche, la police avait annoncé l'arrestation de six personnes parmi lesquelles David Sharan, un ancien chef du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu, ainsi que l'ancien commandant de la marine, l'amiral de réserve Eliezer Marom, soupçonnées d'être impliquées dans la même affaire des sous-marins allemands.

L'Allemagne a reporté en juillet la signature d'un accord pour la vente de trois sous-marins Dolphin du géant industriel ThyssenKrupp à Israël, selon un responsable israélien. Cette décision intervenait après l'arrestation de plusieurs personnes soupçonnées notamment de corruption et de blanchiment d'argent autour de la transaction.

Des responsables israéliens ont assuré que l'Allemagne ne s'était pas retirée de l'accord, mais qu'elle attendait les résultats de l'enquête.

Le ministère israélien de la Justice avait annoncé en février l'ouverture d'une enquête sur cette affaire, soulignant que Benjamin Netanyahu lui-même n'était pas considéré comme suspect.

Les sous-marins allemands commandés par Israël sont susceptibles d'être équipés de missiles nucléaires et destinés avant tout à des missions d'espionnage au large des côtes iraniennes ou à des attaques en cas de guerre nucléaire entre les deux pays, selon des experts militaires étrangers. (ats/nxp)

Créé: 04.09.2017, 22h54

Articles en relation

L'avocat de Netanyahu visé par une enquête?

Corruption La justice israélienne enquête sur des faits de corruption présumés lors de l'achat de sous-marins allemands. Des proches du premier ministre seraient impliqués. Plus...

Netanyahu confronté à deux enquêtes de plus

Israël L'achat de sous-marins de guerre à l'Allemagne est notamment suspecté de conflit d'intérêts. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.