Un ex-prof condamné à 14 ans de prison

VietnamL'instituteur à la retraite avait publié sur Facebook des critiques sur la gestion environnementale au Vietnam et la dispute territoriale sur les îles en Mer de Chine méridionale.

Evoquer la question territoriale de la Mer de Chine méridionale peut coûter cher au Vietnam.

Evoquer la question territoriale de la Mer de Chine méridionale peut coûter cher au Vietnam. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un instituteur à la retraite a été condamné mercredi à 14 ans de prison pour des critiques publiées sur Facebook, assimilées à une «tentative de renversement» du régime au Vietnam communiste.

Dao Quang Thuc, âgé de 58 ans, y évoquait les problèmes environnementaux au Vietnam. Il y parlait aussi de la dispute territoriale entre Pékin et Hanoï en Mer de Chine méridionale, un sujet prompt à enflammer les nationalistes vietnamiens que le régime tente de contrôler.

Le quinquagénaire, apparu faible à l'audience, a été battu après son arrestation en octobre 2017, accuse sa fille. «Il a été privé de nourriture, ils l'ont battu et il a dû être hospitalisé une semaine», selon Dao Ngoc Bich Quynh Trang, interrogée par l'AFP après le verdict rendu par le tribunal de Hoa Binh, province à l'ouest de Hanoï.

Un autre critique du régime, le blogueur Ngo Van Dung, est porté disparu depuis deux semaines, selon Reporters sans frontières. La police est coutumière des arrestations discrètes, sans que les familles soient informées.

Le régime, dominé par les conservateurs depuis 2016, est accusé de multiplier les arrestations et les condamnations. Une centaine de personnes ont été emprisonnées en 2017 pour des raisons politiques, d'après Amnesty International. Et une quarantaine de militants ont déjà été condamnés cette année, selon un décompte de l'AFP. (afp/nxp)

Créé: 19.09.2018, 12h31

Articles en relation

Défenseurs des droits de l'homme interdits d'entrée

Vietnam Les autorités vietnamiennes ont estimé, lundi, que les cadres d'Amnesty et de la FIDH constituent une menace pour la sécurité de leur pays. Plus...

Le Vietnam verrouille internet

Liberté d'expression Le Vietnam a voté mardi une loi sur la cybersécurité qui va largement restreindre les libertés sur les réseaux sociaux. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 18 septembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...