Passer au contenu principal

PologneFacebook ferme 27 pages à contenu haineux

Facebook a fermé de nombreux comptes en Pologne qui véhiculaient des propos «antisémites, anti-islam, anti-migrants, anti-LGBT et anti-féministes».

Facebook traque les comptes qui véhiculent la haine.
Facebook traque les comptes qui véhiculent la haine.
archive/photo d'illustration, AFP

Facebook a fermé en Pologne 27 pages diffusant des fausses nouvelles ou des contenus haineux, à l'approche des élections européennes, a annoncé l'ONG de cybermilitantisme Avaaz.

Les pages incriminées ont été dénoncées notamment comme véhiculant des propos «antisémites, anti-islam, anti-migrants, anti-LGBT et anti-féministes», selon un communiqué d'Avaaz.

Au total, ces pages comptaient près de 2 millions d'abonnés, a précisé l'ONG.

«Nous avons supprimé un certain nombre de comptes contrefaits et dupliqués qui enfreignaient nos règles d'authenticité, ainsi que plusieurs pages pour le changement de nom et d'autres violations», a confirmé à l'AFP un porte-parole de Facebook, sans autres précisions.

Avaaz a salué la «réaction rapide» de Facebook en Pologne.

Cependant, Christoph Schott, directeur de campagne au sein de cette ONG a estimé qu'«à l'approche des élections européennes, Facebook devrait effectuer un bilan de santé complet et urgent sur sa plateforme européenne et en supprimer tout le contenu malhonnête et toxique».

La semaine dernière, une enquête similaire d'Avaaz en Italie avait conduit Facebook à fermer pour des raisons semblables 23 pages en Italie suivies par près de 2,5 millions personnes, et, en avril, trois réseaux d'extrême droite espagnols avec un total de 17 pages et 1,4 million d'abonnés.

AFP

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.