Facebook: une page d'actualités «de qualité»

Réseaux sociauxLe réseau social de Mark Zuckerberg réfléchit à un contenu séparé visant à soutenir le journalisme «de qualité».

Image d'illustration

Image d'illustration Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Facebook travaille à la création d'une «page actualités» sur sa plateforme, avec l'objectif de soutenir financièrement le journalisme «de haute qualité et digne de confiance», a affirmé son fondateur Mark Zuckerberg lundi.

Le patron du réseau social le plus célèbre au monde avec 2,3 milliards d'utilisateurs à travers la planète s'exprimait dans une vidéo retransmise sur sa page Facebook, dans le cadre d'une discussion avec Mathias Doepfner, le PDG du géant allemand des médias Axel Springer. «Nous souhaitons que cela permette de mettre en avant l'information de haute qualité et digne de confiance», a affirmé M. Zuckerberg.

Selon lui, 10 à 15% des utilisateurs de Facebook seraient ainsi intéressés par un nouvel espace consacré à l'actualité. Sans donner beaucoup de détails sur la forme que prendrait cette nouvelle offre, M. Zuckerberg a simplement précisé qu'elle nécessiterait une certaine sélection dans l'information publiée, ajoutant qu'il espérait la construire en concertation avec les grands groupes de médias.

Alors que les contours de la proposition sont en train d'être étudiés par le groupe, le fondateur de Facebook a par ailleurs affirmé que cette offre pourrait permettre de participer financièrement à la difficile transition des groupes de presse vers le numérique.

Facebook ne sera pas un «éditeur»

«Il existe une vraie opportunité d'offrir aux éditeurs une meilleure monétisation de leurs contenus au travers d'un service d'informations séparé, que via le flux d'actualité» de Facebook, a affirmé Mark Zuckerberg. «Facebook pourrait avoir potentiellement une relation directe avec les éditeurs pour s'assurer que leurs contenus sont disponibles», a encore noté le patron de Facebook.

Interrogé par Mathias Doepfner sur la possibilité que le réseau social pourrait payer une licence d'exploitation qui permettrait de financer l'exploitation des articles de presse, M. Zuckerberg a répondu: «c'est certainement quelque chose qui doit faire l'objet d'une réflexion».

Dans le cadre de la relation future avec les groupes de médias, Mark Zuckerberg s'est par ailleurs défendu comme il le fait souvent de vouloir faire de Facebook un «éditeur», plaidant au contraire pour un statut de partenaire avec la presse. «Nous n'aurons pas de journalistes qui traiteront de l'actualité», a précisé M. Zuckerberg. (afp/nxp)

Créé: 02.04.2019, 01h00

Articles en relation

Zuckerberg veut l'aide des pouvoirs publics

Internet Le fondateur de Facebook estime que les gouvernements «doivent jouer un rôle plus actif» dans la régulation d'Internet. Plus...

Facebook va modifier sa plateforme Live

Attentat de Christchurch Après l'attentat de Christchurch, diffusé en direct par son auteur, Facebook tente de réagir pour qu'un tel évènement n'arrive plus. Plus...

Facebook déploie son dispositif anti-ingérence

Elections européennes Facebook va tenter de combattre les tentatives d'ingérence étrangère lors de la campagne pour les européennes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 12 décembre 2019
(Image: Bénédicte) Plus...