A 10 ans, elle filme son agresseur et le fait arrêter

UruguayUne petite fille qui allait régulièrement écouter de la musique chez une petite amie a été abusée sexuellement par le père de celle-ci.

Une petite fille abusée a réussi à faire arrêter son agresseur en filmant les faits.

Une petite fille abusée a réussi à faire arrêter son agresseur en filmant les faits. Image: archive/photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Abusée sexuellement par le père d'une camarade, une fillette uruguayenne de 10 ans a réussi à filmer son agresseur, pour pouvoir le dénoncer et le faire arrêter, a annoncé la justice jeudi. Elle a même été aidée par la fille de l'agresseur dans son entreprise.

La victime est une fillette de 10 ans «qui venait régulièrement jouer et écouter de la musique chez son amie du même âge», a souligné un communiqué du parquet. Il n'a pas précisé la date des faits, qui se sont produits dans le département d'Artigas, à 500 km au nord de la capitale Montevideo.

Alors que son épouse était en train de travailler, «l'agresseur envoyait sa propre fille faire des courses pour rester seul avec la petite et procéder à des attouchements sur ses parties intimes», détaille le texte. Cette situation s'est prolongée durant un an, jusqu'à ce que la fille de l'agresseur soit témoin des agissements de son père.

Avec un ordinateur portable

«Elle a alors dit à sa copine qu'elle savait ce que son père lui faisait, qu'elle avait très peur de lui et qu'elle craignait que personne ne les prenne au sérieux. Elles ont alors décidé de filmer la situation, ce qu'elles ont réussi après plusieurs tentatives».

Selon la presse locale, les fillettes ont filmé les faits à l'aide d'un ordinateur portable fourni par le gouvernement dans le cadre du Plan Ceibal, visant à doter tous les élèves d'un outil informatique. La famille de l'enfant abusée a aussitôt porté plainte et remis les preuves à la justice, avant que l'homme ne soit interpellé.

(ats/nxp)

Créé: 29.09.2017, 08h32

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actu croquée par nos dessinateurs, partie 4

Ce week-end à Lausanne, les coureurs du semi-marathon et du marathon se verront proposer une bière (sans alcool) à l'issue de la course. Les organisateurs suivent ce qui se fait en Allemagne ou en Suisse alémanique. Car la bière est isotonique, riche en vitamines B10 et B12, et passe mieux que certaines autres boissons.
(Image: Bénédicte) Plus...