Bruxelles menace à son tour Oxfam

Scandale à HaïtiL'affaire qui secoue l'ONG continue de faire des vagues. Cette fois-ci, c'est Bruxelles qui menace Oxfam d'arrêter les financements.

Des responsables de l'ONG Oxfam sont accusés d'avoir engagé de jeunes prostituées à Haïti en 2011 au cours d'une mission.

Des responsables de l'ONG Oxfam sont accusés d'avoir engagé de jeunes prostituées à Haïti en 2011 au cours d'une mission.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La Commission européenne a sommé lundi les dirigeants d'Oxfam de «faire toute la lumière» sur l'implication de membres de l'ONG dans un scandale sexuel en Haïti et a menacé de lui couper les financements.

«Nous sommes prêts à cesser les financements aux organisations qui ne respectent pas les règles d'éthique», a annoncé une porte-parole de l'exécutif européen, qui est en charge des importants financements accordés par l'Union européenne au titre de l'aide humanitaire.

Oxfam au Royaume Uni a bénéficié d'1,7 million d'euros de financements européens en 2011, date des faits reprochés, a précisé la porte-parole.

Tolérance zéro vis-à-vis

«Nous attendons que l'organisation fasse d'urgence toute la lumière en toute transparence» sur cette affaire, a-t-elle averti.

Des responsables de l'ONG sont accusés d'avoir engagé de jeunes prostituées à Haïti en 2011 au cours d'une mission consécutive au séisme qui avait ravagé le pays en 2010.

«La Commission européenne attend de ses partenaires le respect de règles d'éthique et observe une tolérance zéro vis-à-vis des allégations d'abus commis par des organisations qui bénéficient de ses financements», a déclaré la porte-parole.

Oxfam, confédération d'organisations humanitaires basée en Grande-Bretagne, a assuré avoir lancé immédiatement, en 2011, une enquête interne. Quatre employés ont été licenciés et trois autres ont démissionné avant la fin de cette enquête, a assuré Oxfam.

La Commission caritative a indiqué avoir reçu un rapport d'Oxfam en août 2011. Ce rapport mentionnait des «comportements sexuels inappropriés, des faits d'intimidation, de harcèlement et d'intimidation du personnel». Mais il n'évoquait pas des «abus portant sur des bénéficiaires» de l'ONG ni de «potentiels crimes sexuels impliquant des mineurs». (afp/nxp)

Créé: 12.02.2018, 13h45

Articles en relation

Londres réexamine sa coopération avec Oxfam

Scandale en Haïti Le gouvernement britannique demande des comptes à l'ONG, dont des employés sont soupçonnés d'avoir engagé des prostituées en Haïti en 2010. Plus...

Oxfam empêtré dans un scandale de prostitution

Haïti Des employés de l'ONG Oxfam sont accusés d'avoir engagé des prostituées pendant une mission à Haïti. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.