L’alpiniste suisse décédé était Suisse alémanique

Avalanche meurtrièreChamonix a accueilli les proches des neufs victimes de l'avalanche dans le massif du Mont-Blanc. L’alpiniste suisse décédé était Alémanique. Une cérémonie est prévue samedi.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Chamonix a accueilli vendredi les proches des neuf alpinistes morts la veille dans une avalanche dans la partie française du massif du Mont-Blanc, alors que le scénario de la catastrophe est quasiment établi. Une cérémonie est prévue samedi après-midi dans la localité.

Parmi les victimes figurent un Suisse, trois Allemands, trois Britanniques et deux Espagnols. L’alpiniste suisse décédé venait de Suisse alémanique, a indiqué le commandant du peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM), unité française qui a géré les secours.

Neuf chambres de l’hôpital de la ville, située au pied du Mont- Blanc, font office de chambres mortuaires. Avant d’y être accompagnées, les premières familles à arriver ont été reçues à la mairie en présence d’un membre du PGHM.

«On essaie de leur faire comprendre le mieux possible pourquoi leurs proches sont morts, pour qu’ils puissent faire leur deuil. Il n’y a pas eu d’erreur technique», a expliqué Jean-Louis Verdier, adjoint à la montagne et à la sécurité au maire de Chamonix.

Les proches de Roger Payne, un guide britannique disparu dans l’accident, sont arrivés dès jeudi soir. Professionnel depuis 1983, instructeur spécialiste des avalanches, il avait présidé l’association des guides de montagne britanniques.

Cérémonie d’hommages

L’ambassadeur de Grande-Bretagne en France, Peter Ricketts, lui aussi arrivé jeudi soir, a salué la mémoire de cet homme «très connu à Chamonix et en Grande-Bretagne».

«Nous sommes ici pour soutenir les familles, quelle que soit la façon dont elles le souhaitent, en ce moment tragique», a ajouté M. Ricketts, en relevant qu’»en Grande-Bretagne, c’est le choc et la tristesse».

Le consul de Suisse est également arrivé jeudi soir, le consul d’Espagne à Lyon vendredi.

Une cérémonie d’hommage aux neuf victimes sera donnée samedi à 14h00 à Chamonix et prendra la forme d’un temps de prières oecuménique, à l’église, sous la conduite du curé et du pasteur de la ville. Mais les cercueils ne seront pas présents.

Hypothèses

L’avalanche, qui a formé un amas de neige de 100 mètres carrés, d’une épaisseur de 2 mètres, n’était pas «énorme», selon Frédéric Champly, chef des secours en montagne, mais «c’est la surfréquentation qui fait que l’on a autant de victimes». Quelque 20’000 alpinistes se lancent chaque été à l’assaut du Mont-Blanc.

Une enquête de gendarmerie est en cours pour établir les circonstances exactes de l’accident et écarter définitivement l’hypothèse d’une responsabilité humaine, a indiqué le parquet de Bonneville.

Le vent aurait amassé sur la pente raide de la neige en une couche superficielle, qui aurait glissé sous le poids des alpinistes, peut-être sous le piolet de l’un d’eux, a précisé le procureur, Pierre-Yves Michau.

Le magistrat a requis un expert en avalanche et les investigations pourraient durer plusieurs semaines.

Douze blessés

Les cordées ont été surprises tôt jeudi matin par une coulée de neige à 4000 mètres d’altitude, sur la face nord du Mont Maudit. Outre les neufs tués, l’avalanche a fait douze blessés, un Suisse, trois Espagnols, deux Allemands, deux Américains, deux Danois, un Serbe et un Français.

Onze ont été hospitalisés à Sallanches (Haute-Savoie). D’après M. Champly, «les blessés hospitalisés vont bien». Six personnes sont déjà ressorties jeudi et d’autres devaient quitter l’établissement vendredi.

Selon le PGHM, le blessé suisse aurait été hospitalisé à Sion (VS). Plusieurs médias suisses ont indiqué qu’il se trouverait désormais aux soins intensifs de l’hôpital de Viège (VS), précisant qu’il s’agit d’un guide de montagne de 61 ans basé à Fiesch (VS). Aucun des deux établissements n’avait confirmé ces informations vendredi soir.

(AFP/nxp)

Créé: 14.07.2012, 10h41

Articles en relation

Neuf morts, dont un Suisse, dans le massif du Mont-Blanc

Avalanche meurtrière Une avalanche a fait 9 morts et 12 blessés jeudi matin au Mont Maudit, dans le massif du Mont-Blanc. Parmi les alpinistes décédés figure un Suisse. Les quatre alpinistes portés disparus sont vivants. Plus...

Des experts suisses à la rescousse du Pakistan

Avalanche dans l'Himalaya Samedi, une centaine de personnes ont été ensevelies sous une avalanche dans le nord du Pakistan. Trois experts suisses sont partis pour aider les secouristes. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.