Metz: un policier se suicide avec son arme de service

FranceUn agent des forces de l'ordre s'est donné la mort à son domicile, lundi en France. Il laisse derrière lui un enfant de 4 ans.

Le policier de 42 ans, s'est servi de son arme de service pour mettre fin à ses jours.

Le policier de 42 ans, s'est servi de son arme de service pour mettre fin à ses jours. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un policier du centre de rétention administrative de Metz s'est suicidé dans la nuit de lundi à mardi avec son arme de service, a-t-on appris mercredi auprès du syndicat Alternative Police, confirmant une information de la radio France Bleu.

Ce policier de 42 ans, père d'un enfant de 4 ans, s'est donné la mort à son domicile avec son arme de service, a expliqué à l'AFP Cyril Baudesson, secrétaire zonal du syndicat Alternative Police CFDT pour le Grand Est.

Une enquête a été confiée à la gendarmerie de Metz. Selon M. Baudesson, il s'agit du 27e suicide d'un policier depuis le début de l'année. «Le malaise est profond. Il faut trouver de vraies solutions à ce fléau», a souligné M. Baudesson, dont le syndicat organisera le 22 mai un colloque à Paris sur les suicides de policiers. (afp/nxp)

Créé: 17.04.2019, 22h05

Envies suicidaires? Faites-vous aider!

Selon Stopsuicide.ch, la problématique du suicide est un sujet complexe et multiple qui ne peut s'expliquer au travers d'une réponse unique. Cette association vise à briser le tabou qui englobe le suicide afin de réfléchir aux différents moyens permettant de mettre en oeuvre une aide concrète destinée aux jeunes en souffrance.

D'autres structures comme La Main Tendue (composez le 143) et la Ligne d'aide pour jeunes (147) sont également disposées à aider.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.