Policier traîné sur plusieurs mètres par une auto volée

FranceUn policier a été gravement blessé par un jeune conducteur d'une voiture volée en France.

Un policier blessé lors d'un contrôle de véhicule.

Un policier blessé lors d'un contrôle de véhicule.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un policier a été traîné sur plusieurs mètres par le conducteur d'une voiture volée avant de se dégager en tirant deux coups de feu, au terme d'une course-poursuite dans les Yvelines dans la nuit de lundi à mardi, a-t-on appris de sources policières et auprès du Parquet.

Peu avant 3 h du matin, une voiture de police a commencé à suivre deux véhicules qui roulaient «en convoi» sur l'autoroute A13, l'un d'eux, de type tout-terrain, semblant être volé, a indiqué une source policière.

Une autre voiture de police banalisée, située plus loin sur l'autoroute, a ensuite rattrapé les véhicules au niveau de la barrière de péage menant au tunnel Duplex de l'A86, à Vaucresson, a précisé une autre source.

Un policier de la brigade canine départementale est descendu et a sorti son arme, tenant en joue le conducteur. Ce dernier lui a alors saisi le bras pour «l'attirer dans l'habitacle en essayant de saisir l'arme».

Trois jeunes en garde à vue

Le conducteur a ensuite «accéléré», traînant le policier sur «une dizaine de mètres» pour qu'il «percute» le béton au niveau de l'entrée du tunnel, selon cette source policière.

Le fonctionnaire a réussi à se dégager en tirant deux coups de feu dans le pare-brise et a été légèrement blessé.

La voiture a pris la fuite et n'avait pas été retrouvée mardi matin. Ses propriétaires, dont l'adresse a été identifiée grâce à l'immatriculation, ont confirmé qu'elle avait été volée.

La seconde voiture du «convoi» a cependant été arrêtée par les forces de l'ordre et les trois personnes présentes à l'intérieur, âgées de 19 et 17 ans et habitant à Argenteuil, ont été placées en garde à vue.

Une enquête a été ouverte pour «tentative d'homicide sur personne dépositaire de l'autorité publique», «refus d'obtempérer» et «vol en bande organisée», a indiqué le Parquet de Versailles. L'enquête a été confiée à la sûreté urbaine de Saint-Germain-en-Laye. (ats/nxp)

Créé: 16.07.2019, 13h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.