Un cinéaste sud-africain tué par une girafe

JohannesburgAlors qu'il filmait une girafe en gros plan dans une réserve, Carlos Carvalho a été heurté à la tête par l'animal. Il est mort sur le coup.

(Image d'illustration)

(Image d'illustration) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un cinéaste sud-africain a été tué par une girafe qu'il filmait dans une réserve à l'extérieur de Johannesburg, a annoncé dimanche le propriétaire du parc animalier.

«Rencontre fatale»

La girafe a tué Carlos Carvalho en le frappant à la tête, dans le parc Glen Afric Country Lodge situé dans la North West province.

«Carlos se tenait en face de la girafe quant l'animal a écarté les jambes, a plié son cou et a balancé sa tête vers Carlos», a expliqué Richard Brooker, dont la famille possède le lodge, au site Netwerk24 Afrikaans.

La girafe, appelée Gerald, «n'a rien fait de mal», a-t-il ajouté.

Callacrew, une agence de production cinématographique sud-africaine, a précisé que Carlos Carvalho est décédé mercredi soir.

«C'est avec une grande tristesse que nous devons annoncer le décès de Carlos Carvalho, l'un de nos directeurs de la photographie préférés,» dit l'agence sur sa page Facebook. «Carlos filmait à Glen Afric et a fait une rencontre fatale avec une girafe.»

Carvalho, 47 ans, père de deux enfants, aurait été tué au moment où il réalisait de près des images en close-up de la girafe. (afp/nxp)

Créé: 06.05.2018, 23h12

Articles en relation

«April» la girafe accouche en direct sur internet

Etats-Unis La girafe star d'un zoo de l'Etat de New York a accouché devant des millions de spectateurs sur internet. Plus...

Un gorille du zoo de Zurich fête ses 40 ans

Suisse N'Gola a atteint mercredi un âge que ses congénères connaissent rarement en liberté. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.