Un ado fuit la police et se blesse avec son scooter

FranceUn jeune de 16 ans, qui conduisait son scooter sans casque, a perdu le contrôle de sa machine après avoir pris la fuite devant la police à Besançon.

Dramatique accident dans le quartier populaire de Planoise à Besançon.

Dramatique accident dans le quartier populaire de Planoise à Besançon. Image: archive/photo d'illustration/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un adolescent de 16 ans qui cherchait à se soustraire à un contrôle de police dimanche à Besançon a été grièvement blessé lors d'une chute à scooter qu'il conduisait sans casque et son pronostic vital est engagé, a indiqué lundi le procureur de Besançon.

Son passager, âgé de 18 ans et plus légèrement blessé, est sorti de l'hôpital lundi, a précisé le procureur de la République de Besançon, Etienne Manteaux, lors d'une conférence de presse.

Les faits se sont produits dimanche après-midi dans le quartier populaire de Planoise à Besançon.

Vers 17h10, une patrouille de la brigade anti-criminalité (BAC) a repéré un scooter transportant «deux hommes sans casque» et dont «la plaque d'immatriculation était (...) dissimulée» par du scotch, a relaté M. Manteaux.

Deux piétons évités

Les policiers, qui circulaient dans une voiture banalisée, «ont fait demi-tour pour procéder à un contrôle» mais le conducteur «est monté sur un trottoir et a accéléré» pour prendre la fuite, le véhicule de la BAC le suivant, a ajouté le magistrat.

Selon le procureur, l'adolescent a «perdu le contrôle du scooter peu de temps après avoir évité deux piétons» et il a «violemment heurté quelque chose de dur au niveau de la tête».

D'après plusieurs témoins, «le conducteur et son passager sont tombés seuls», sans choc avec la voiture de police, a souligné Etienne Manteaux qui invite «toute personne ayant des informations utiles pour comprendre les faits à se présenter à la police judiciaire de Besançon», en charge de l'enquête.

Dans le coma

Transporté en urgence au CHU de Besançon, le jeune homme a été opéré et son pronostic vital était toujours engagé lundi.

«Il souffre d'un traumatisme facial très important» et se trouvait encore dans le coma lundi après-midi, a expliqué M. Manteaux.

Condamné pour des infractions à la législation sur les stupéfiants, le conducteur était sous contrôle judiciaire depuis juin 2016 avec interdiction de paraître dans la rue où a eu lieu l'accident. (afp/nxp)

Créé: 16.09.2019, 22h03

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.