Des artistes souhaitent récupérer le buste de Snowden

New YorkLes autorités avaient retiré la statue du lanceur d'alerte américain installée illégalement dans un parc. Les artistes demandent la restitution de l'objet.

La statue avait été installée dans le parc Fort Greene à Brooklyn.

La statue avait été installée dans le parc Fort Greene à Brooklyn. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Trois artistes ont demandé le mercredi 15 avril à New York que leur soit rendu un buste d'Edward Snowden qu'ils avaient installé la semaine dernière dans un parc. La statue en avait été rapidement retirée par les autorités.

«Nous espérons que la ville de New York restituera la statue, afin qu'elle continue à générer de saines conversations sur les questions centrales à nos libertés», ont fait savoir les trois artistes dans un communiqué, lu par un avocat lors d'une conférence de presse à Brooklyn. Cet avocat, Ronald Kuby, a précisé que les artistes étaient prêts si besoin à se pourvoir en justice.

Ils souhaitent rester anonymes, craignant d'être arrêtés et poursuivis pour l'installation du buste le 6 avril dans le parc de Fort Greene à Brooklyn, a-t-il précisé.

Le buste de 45 kilos avait été rapidement recouvert de plastique bleu pour le cacher au public, puis retiré par des employés du parc. Il avait été installé par les artistes sur une colonne du «Prison Ship Martyrs' Monument», un mémorial en l'honneur de 11'500 prisonniers de guerre américains morts en captivité sur des bateaux britanniques durant la guerre d'indépendance (1775-1783).

C'est là qu'a eu lieu mardi la conférence de presse. Ronald Kuby a affirmé que le buste «était une œuvre d'art de valeur» dont la conception avait pris six mois. Et il a jugé «ironique que la statue d'Edward Snowden soit prise en otage dans la cave d'un commissariat de New York alors qu'il est en exil en Russie».

Volontés d'exposer

Une galerie de Manhattan veut la montrer le mois prochain, dans le cadre d'une exposition sur la surveillance et la vie privée, a affirmé l'avocat. Un autre intervenant, Geoffrey Croft, du groupe NYC Park Advocates, a aussi proposé qu'elle soit exposée dans un parc, dans le cadre d'un programme exposant temporairement des œuvres d'art dans les parcs new-yorkais.

Ronald Kuby a également demandé la restitution du buste par courrier au chef de la police de New York Bill Bratton.

Edward Snowden est un informaticien américain de 31 ans, ancien consultant de la NSA, l'Agence de sécurité nationale américaine, qui en 2013 avait révélé les détails de plusieurs programmes de surveillance de masse américains. Inculpé d'espionnage, il vit exilé en Russie. (ats/nxp)

Créé: 15.04.2015, 07h29

Galerie photo

Affaire Snowden: rétrospective en images

Affaire Snowden: rétrospective en images Depuis le 5 juin 2013, les révélations de l'ex-consultant de la CIA sur les pratiques d'espionnage américaines on fait beaucoup de bruit. Edward Snowden, sa vie son œuvre en images.

Articles en relation

Un buste de Snowden retiré d'un parc par les autorités

New York Le buste installé à Brooklyn par des artistes a été recouvert de plastique bleu. Plus...

Snowden est à la Maison Blanche selon... Google Maps

Sur le web Google Maps s'est brièvement fait piéger par un internaute qui a enregistré un pseudo-magasin de snowboard, «Edward Snow Den» à la Maison Blanche. Plus...

«Citizenfour», plus captivant qu’un thriller

Critique L’histoire incroyable d’Edward Snowden, l'homme qui a révélé les pratiques illégales de la NSA. Plus...

Pas de droit d'asile garanti en Suisse pour les lanceurs d'alerte

Berne Edward Snowden et ses adeptes ne devraient pas se voir garantir le droit à l'asile en Suisse. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

L'actualité croquée par nos dessinateurs partie 7

Paru le 21 septembre 2019
(Image: Valott?) Plus...