Passer au contenu principal

ItalieUn bateau hors de contrôle crée la panique à Venise

Deux personnes ont été blessées à Venise par un bateau de croisière qui a heurté un quai alors qu'il s'amarrait.

Des gens fuient un bateau de croisière incontrôlable.

Un bateau de croisière hors de contrôle a semé la panique à Venise. Le paquebot, qui appartient à une compagnie internationale enregistrée en Suisse et basée à Gênes, a heurté une station d'amarrage, puis un bateau de tourisme. Il y a eu deux blessés légers.

L'accident s'est produit dimanche matin dans le canal de la Giudecca à l'arrêt San Basilio-Zaterre, selon les pompiers italiens. Le «MSC Opera», âgé de 15 ans, naviguait sous pavillon panaméen. La nationalité des blessés n'est pour l'heure pas connue.

Des images vidéo d'amateurs postées sur Twitter montrent des touristes à terre s'enfuir en courant devant le «MSC Opera» qui râcle le quai tout du long, moteurs rugissants, puis heurte un bateau touristique, le Michelangelo. Le maire de Venise, Luigi Brugnaro, a confirmé l'incident sur Twitter.

L'accident pourrait être lié à la rupture d'un des câbles reliant les navires de croisière aux remorqueurs qui les aident à entrer dans les canaux, selon le quotidien 'Corriere della Serra'. Cela aurait rendu le navire géant incapable de s'arrêter en raison des forts courants le poussant vers le quai. Le MSC Opera peut transporter 2679 passagers.

Inadaptés pour la Lagune

Depuis des années, la présence de ces navires colossaux est controversée à Venise, ville inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco. Certains aimeraient les bannir de la lagune. «C'est la énième preuve que ces paquebots sont inadaptés dans le canal», a déclaré le maire Luigi Brugnaro.

Le ministre italien des Transports, Danilo Toninelli, est aussi d'avis que la ville a besoin d'une meilleure protection. Il est prévu que les bateaux de croisière, particulièrement grands, empruntent un itinéraire moins spectaculaire autour de la ville et accostent dans la zone industrielle de Marghera. Ce projet fait également l'objet de débats depuis des années.

L'Unesco a déjà averti Venise que les navires géants mettent en danger le site du patrimoine mondial. Les écologistes ont mis en garde contre les risques pour l'écosystème de la lagune. Les entrepreneurs, quant à eux, voient leur entreprise en danger.

(AFP)

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.