Un convoyeur de fonds disparaît avec un million

FranceUn homme a pris la fuite à Aubervilliers à bord de son fourgon qui a été retrouvé vide peu après.

Photo d'illustration. C'est un fourgon d'une société similaire, Loomis, qui a été abandonné, vide.

Photo d'illustration. C'est un fourgon d'une société similaire, Loomis, qui a été abandonné, vide. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un million d'euros. Telle est l'estimation du préjudice subi après qu'un employé de la société Loomis s'est enfui et a abandonné son fourgon vide. Selon les premiers éléments, vers 6 heures, ce convoyeur de fonds de la société Loomis, âgé de 28 ans, a déposé ses deux collègues près d'une agence Western Union à Aubervilliers, comme l'a précisé une source policière, confirmant une information du «Parisien». «Il a ensuite pris la fuite, laissant ses deux collègues derrière lui», a ajouté cette source.

Le fourgon a été retrouvé à quelques rues de là, les «portes ouvertes», sans les «sacs qu'il contenait», ni le convoyeur, a-t-elle ajouté.

«Alors qu'ils pénétraient dans l'agence, le troisième est resté au volant. A leur retour, le fourgon et le chauffeur avaient disparu», a ajouté une source proche de l'enquête.

Le fourgon a été retrouvé peu après à quelques rues de là, les «portes ouvertes», sans les «sacs qu'il contenait», ni le convoyeur, a ajouté l'une des sources policières.

Le préjudice qui est encore à évaluer est estimé à «1 million d'euros», a précisé la source proche de l'enquête. «Les deux autres employés ne sont pas blessés», a indiqué une autre source policière.

Contactée par l'AFP, la société Loomis n'a pas donné suite. L'enquête a été confiée à la brigade de répression du banditisme (BRB).

En novembre 2009, un autre convoyeur de fonds, Toni Musulin, avait disparu à Lyon avec son fourgon transportant 11,5 millions d'euros. Il a depuis été jugé et a purgé sa peine. Il est sorti de prison en 2013.

(afp/nxp)

Créé: 11.02.2019, 12h35

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.