Une corde de pendu au musée noir à Washington

Etats-Unis L'émotion est vive après la découverte d'un noeud coulant au musée national de la culture noire. Une enquête a été ouverte.

Le directeur du musée a dénoncé un «acte atroce». (Jeudi 1 juin 2017)

Le directeur du musée a dénoncé un «acte atroce». (Jeudi 1 juin 2017) Image: Archives/AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police à Washington a annoncé enquêter sur la découverte au musée national de la culture noire d'un noeud coulant de pendu, symbole abhorré de l'esclavagisme et de l'époque des lynchages aux Etats-Unis.

«Un rappel douloureux»

Cette découverte dans ce musée tout proche de la Maison Blanche, qu'avait inauguré l'an dernier l'ex-président Barack Obama, suscitait jeudi des réactions outrées et des condamnations unanimes aux Etats-Unis.

Le noeud coulant a été remarqué mercredi dans une des galeries du musée, qui a été partiellement fermé durant près de trois heures, le temps que la police écarte l'hypothèse d'un danger pour les visiteurs.

«Ce qui s'est produit aujourd'hui est un rappel douloureux des défis qui continuent à se dresser devant les Afro-Américains», a souligné dans un communiqué Lonnie Bunch, directeur et fondateur du musée.

Autre noeud découvert

Dénonçant un «acte atroce», il a rappelé que le noeud coulant était «un symbole de violence extrême pour les Afro-Américains».

Le Musée national de l'histoire et de la culture afro-américaines (NMAAHC) connaît depuis son ouverture une affluence ininterrompue. Les billets d'entrée s'arrachent sur internet des mois à l'avance.

Vendredi dernier des policiers en patrouille avaient trouvé un noeud coulant attaché à une branche d'arbre à l'extérieur du musée Hirshhorn, un autre musée de Washington consacré à l'art moderne et contemporain. (afp/nxp)

Créé: 01.06.2017, 19h47

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.