Deux jeunes en fuite après une série de meurtres

Canada La police canadienne recherche activement deux hommes de 18 et 19 ans, soupçonnés d'avoir tué un couple d'étrangers ainsi qu'un troisième individu.

Jusqu'ici portés disparus, Kam McLeod et Bryer Schmegelsky sont désormais considérés comme suspects.

Jusqu'ici portés disparus, Kam McLeod et Bryer Schmegelsky sont désormais considérés comme suspects. Image: Gendarmerie nationale

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Deux jeunes Canadiens sont soupçonnés de trois meurtres récents dans l'Ouest du Canada, dont ceux de deux étrangers, un Australien et sa petite amie américaine, a annoncé mardi la police fédérale canadienne.

Kam McLeod, 19 ans, et Bryer Schmegelsky, 18 ans, qui étaient jusqu'ici considérés comme «portés disparus» dans le nord de la province de Colombie-Britannique, sont en fuite et ont été aperçus à quelque 2.000 km plus à l'est dans la Saskatchewan, a dit Janelle Shoihet, porte-parole de la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Ces développements marquent un rebondissement spectaculaire dans les deux enquêtes de la police concernant ces homicides.

Lundi dernier, les corps de l'Australien Lucas Fowler, 23 ans, et de sa petite amie Chynna Deese, une Américaine de Caroline du Nord âgée de 24 ans, avaient été retrouvés le long d'une route dans le nord de la Colombie-Britannique.

Vendredi, un autre corps inanimé, celui d'un homme d'une cinquantaine d'années que la police cherche toujours à identifier, avait aussi été retrouvé, mais à 470 km du double homicide. Le corps de l'homme non identifié avait été retrouvé non loin d'un véhicule incendié appartenant aux deux suspects.

«Compte tenu de ces développements, Kam et Bryer ne sont maintenant plus considérés comme disparus. La GRC considère Kam McLeod et Bryer Schmegelsky comme des suspects» dans ces trois meurtres, a déclaré la porte-parole lors d'une conférence de presse.

Ces derniers ont été aperçus la dernière fois au volant d'un véhicule Toyota RAV4. Ils sont considérés comme «dangereux», a souligné la porte-parole. Ils «continuent vraisemblablement de se déplacer», a-t-elle ajouté. «Nous devons reconnaître que Kam et Bryer ont peut-être changé leur apparence et pourraient aussi être au volant d'un autre véhicule», a prévenu la police.

La police n'a pas révélé les éléments qui lui avaient permis de lier les deux enquêtes, qu'elle traitait séparément jusqu'à lundi. Elle n'a pas non plus évoqué les motifs des crimes et n'était pas en mesure de dire si les deux suspects avaient des antécédents judiciaires.

Arrivé d'Australie, le père de Lucas, Stephen Fowler, inspecteur principal de la police de l'Etat australien de Nouvelle-Galles du Sud, avait lancé lundi un message émouvant. «Notre fils, Lucas, vivait les plus beaux moments de sa vie en voyageant à travers le monde», a-t-il raconté. «Pendant ce voyage, il a rencontré Chynna et ils sont devenus un couple inséparable. C'est une histoire d'amour qui a tragiquement pris fin. C'est la pire histoire d'amour de toutes.» (afp/nxp)

Créé: 23.07.2019, 20h54

Articles en relation

Un couple étranger tué par balles au Canada

Fait divers Un Australien et sa petite amie américaine dont les corps ont été retrouvés au Canada ont été tués par balles. Plus...

Ils sont soupçonnés du viol et du meurtre de leur bébé

France Une petite fille, d'un peu plus d'un an, est décédée samedi à l'hôpital de Nancy. Les parents ont été mis en examen pour homicide et viol. Plus...

Peine de mort pour le meurtre d'une touriste

Thaïlande Un Thaïlandais a été condamné à mort cette semaine pour le viol et le meurtre d'une touriste allemande en avril. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.