Il devra tweeter sa peine durant 30 jours

EspagneUn homme, reconnu coupable de diffamation, a été condamné à la prison. Mais pas seulement.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un Espagnol devra tweeter pendant 30 jours le texte de sa condamnation pour diffamation depuis la prison, qui devra lui fournir le matériel à cet effet, à la demande de la victime diffamée.

Luis P., président d'une ancienne association de consommateurs nommée Ausbanc, avait été condamné pour diffamation après avoir, sur Twitter et dans un journal de son association, insulté et accusé de plusieurs délits Rubén S., porte-parole d'une autre association de consommateurs, Facua. Il a été condamné à effacer les 57 tweets incriminés et à publier, pendant 30 jours, le texte de sa condamnation sur le réseau social.

Il refuse

Après l'épuisement des derniers recours, la décision est devenue définitive et un tribunal de Séville a précisé le 3 mars qu'il devra le faire «le matin, de 9 à 14 heures, ou l'après-midi, de 17 à 22 heures», selon le fac-simile de la décision publié jeudi par Facua.

Luis P. est en détention provisoire depuis avril 2016, accusé d'avoir fait chanter des entreprises et des banques en les menaçant d'actions en justice. Le tribunal de Séville demande donc à la prison de Madrid où il est détenu de lui fournir «les moyens matériels nécessaires à l'accomplissement de la peine».

Le condamné a pour l'instant refusé d'exécuter la condamnation en évitant même d'en prendre connaissance, selon Facua. (afp/nxp)

Créé: 06.04.2017, 18h49

Articles en relation

Un Twitter allégé pour les connexions lentes

Internet Le réseau social a dévoilé jeudi une version allégée de son app pour attirer de nouveaux utilisateurs dans les pays émergents. Plus...

Twitter contre les trolls en supprimant ses «oeufs»

Réseaux sociaux Les célèbres «oeufs» des profils de certains utilisateurs du réseau social ont laissé place lundi à des silhouettes plus humaines. Plus...

Twitter permet de dire encore plus

Réseaux sociaux Les noms des utilisateurs ne seront plus décomptés dans les réponses faites à un tweet. De quoi gagner quelques caractères. Plus...

Dix ans de prison pour des critiques sur Twitter

Emirats Arabes Unis Un universitaire et militant des droits de l'Homme émirati a été condamné pour avoir publié des tweets critiquant les autorités du pays. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.